Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Dysfonctionnement concernant les prestations familiales

Question écrite de M. Francis Delattre - Affaires sociales, santé et droits des femmes

Question de M. Francis Delattre,

Diffusée le 16 décembre 2015

M. Francis Delattre attire l'attention de Mme la ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes sur un dysfonctionnement persistant concernant l'ensemble des caisses d'allocations familiales (CAF) de France. La mission des CAF est de verser des prestations sur un délai légal de deux ans.

Au-delà, le droit à prestations est prescrit. Cependant, d'une part, certains allocataires se trouvant dans une situation permettant l'octroi de prestations signalent qu'ils auraient dû en percevoir au-delà de ce délai. Or, les systèmes informatiques de la CAF ne permettent pas de payer au-delà des deux ans ; ces paiements hors historique, appelés les « PAIINDHOR » doivent donc être calculés à la main par un personnel exaspéré car il prend du retard sur l'ensemble des dossiers.

Si l'État appliquait strictement la loi et supprimait cette procédure, il ferait pourtant de substantielles économies. D'autre part, les personnels des CAF détectent parfois des fraudes au revenu de solidarité active (RSA) allant, là aussi, au-delà des deux années de prescription. La procédure est alors la suivante: dans un premier temps, il faut saisir un enquêteur pour qu'il s'assure de la réalité de la fraude; ensuite, il faut demander au conseil général si l'on peut traiter ce dossier et, enfin, avec son accord, traiter la fraude.

Si celle-ci ne s'inscrit pas dans la prescription biennale mais à une période antérieure, les assemblées départementales demandent aux personnels des CAF de tout calculer à la main. Il serait plus judicieux que les conseils généraux procèdent à une estimation globale de la fraude et du montant à recouvrer et qu'ils l'adressent aux CAF via les services fiscaux en la forme d'un avis à tiers détenteur.

Cela comblerait une partie du retard chronique dont souffrent toutes les CAF de France. C'est pourquoi il demande au Gouvernement de préciser les mesures qu'il envisage de prendre pour mettre fin à cette situation.

Réponse de Affaires sociales, santé et droits des femmes

En attente de réponse

Questions similaires

Déposée le 24 juillet 2013 à 22h00
Similarité de la question: 98% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 6 juillet 2022 à 22h00
Similarité de la question: 72% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 27 septembre 2021 à 22h00
Similarité de la question: 60% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 19 octobre 2004 à 22h00
Similarité de la question: 73% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 20 janvier 2021 à 23h00
Similarité de la question: 67% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 18 février 1998 à 23h00
Similarité de la question: 71% Similarité de la réponse: 0%