Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Écotaxe poids lourds

Question orale sans débat de Mme Patricia Schillinger - Transports, mer et pêche

Question de Mme Patricia Schillinger,

Diffusée le 3 avril 2013

Mme Patricia Schillinger attire l'attention de M. le ministre délégué auprès de la ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie, chargé des transports, de la mer et de la pêche, sur l'entrée en vigueur en juillet 2013 de l'écotaxe poids-lourds sur le territoire national. Cette écotaxe, créée dans le cadre de la loi n° 2009-967 du 3 août 2009 de programmation relative à la mise en œuvre du Grenelle de l'environnement, s'appliquera aux véhicules de transport de marchandises de plus de 3,5 tonnes, circulant sur le territoire national et local.

L'un des objectifs de cette loi est de permettre à la fois d'aider des initiatives en termes de mutation de transports et d'amélioration des infrastructures. Le 3 janvier 2013, le ministre des transports a présenté au conseil des ministres un projet de loi simplifié de ce dispositif, dans le cadre des débats à venir, relatifs à la transition énergétique de notre pays.

La majoration sera forfaitaire et obligatoire, assise sur une base légale avec un taux établi par région et quelle que soit l'activité de transport. Cependant, les taux intrarégionaux qui varient de 1,8 % à 6,3 % selon les régions créent trop de diversité. Par exemple, pour l'Alsace, la taxe poids lourds retenue est plus élevée par rapport aux autres régions de la métropole ; ce qui constituerait une distorsion de concurrence de l'ordre de 2,2 % (le taux applicable par les transporteurs en Alsace serait de 6,6 % contre 4,4 % au niveau national).

Par ailleurs, le projet de loi prévoit que l'Alsace fasse l'objet de tests. Ainsi, les transporteurs alsaciens devront-ils subir pendant trois mois l'application de cette taxe, ce qui, là encore, les pénalisera lourdement par rapport à leurs confrères d'autres régions. Par conséquent, elle souhaiterait savoir s'il entend répondre aux revendications des transporteurs.

Réponse de Transports, mer et pêche

En attente de réponse

Questions similaires

Déposée le 27 février 2013 à 23h00
Similarité de la question: 78% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 6 mars 2013 à 23h00
Similarité de la question: 77% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 6 mars 2013 à 23h00
Similarité de la question: 79% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 16 janvier 2013 à 23h00
Similarité de la question: 74% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 13 février 2013 à 23h00
Similarité de la question: 73% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 28 septembre 2022 à 22h00
Similarité de la question: 67% Similarité de la réponse: 0%