Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Effet fiscal de la taxe aurifère régionale en Guyane

Question écrite de - Budget

Question de ,

Diffusée le 23 janvier 2013

M. Jean-Étienne Antoinette attire l'attention de M. le ministre délégué auprès du ministre de l'économie et des finances, chargé du budget, sur l'effet fiscal de la taxe due par les concessionnaires de mines d'or, les amodiataires des concessions de mines d'or et les titulaires de permis et d'autorisations d'exploitation de mines d'or exploitées en Guyane dont dispose l'article 1599 quinquies B du code général des impôts.

L'article 155 bis A de l'annexe IV du code général des impôts créé par un arrêté du 29 juillet 2010 et modifié par un arrêté du 29 novembre 2012 dispose des tarifs de cette taxe. Il s'agit, pour 2012, de 363,41 euros par kilogramme d'or extrait pour les petites et moyennes entreprises et de 726,82 euros par kilogramme d'or extrait pour les autres.

Si les taux était moindres en 2011, il était indiqué et prévu – dans l'annexe au projet de loi de finances pour 2012 nommée "Évaluation des voies et moyens. Recette" – pour cette taxe, la perception d'une recette nulle pour 2010, 2011 et 2012.

Même en tenant compte des déductions – possibles mais limitées à 45 % du montant de la taxe et 5 000 euros – que les assujettis peuvent obtenir, le produit de cette taxe ne peut être nul. En effet, selon l'article 99 de la loi n° 2008-1443 du 30 décembre 2008 de finances rectificative pour 2008, cette taxe s'applique aux extractions d'or réalisées à compter du 1er janvier 2009.

Or, le rapport de la direction régionale de l'industrie, de la recherche et de l'environnement des Antilles-Guyane indique que la production aurifère en Guyane avoisine 1 250 kilogrammes et que 96 titres miniers étaient en cours de validité en 2009. Le produit de la taxe pour 2010 ne saurait donc être nul, tout comme les prévisions pour 2011 et 2012, même en tenant compte de la baisse de la production aurifère déclarée.

L'exploitation aurifère en Guyane est une réalité économique, environnementale et sociale. Il convient que cette activité produise des gains pour les entreprises mais également, compte tenu de son impact, qu'elle participe aux ressources de la région et aux actions visant à la préservation de cet environnement.

Par conséquent, il lui demande de lui indiquer les raisons qui ont pu conduire à prévoir une recette nulle pour cette taxe, quel produit fiscal est attendu pour 2012 et quelles mesures seront prises pour rendre effective la taxe prévue à l'article 1599 quinquies B du code général des impôts.

Réponse - Budget

Diffusée le 24 avril 2013

Les montants des émissions de taxe due par les concessionnaires de mines d'or, les amodiataires des concessions de mines d'or et les titulaires de permis et d'autorisations d'exploitation de mines d'or exploitées en Guyane (article 1599 quinquies B du code général des impôts) sont les suivants :

EN EUROS201220112010
Part région409 518340 137257 606
Part État (frais d'assiette,
de recouvrement,
de dégrèvement
et de non-valeur)
32 76227 21120 609
Total442 280367 348278 215
Source : État 1913 - gestions 2010, 2011 et 2012 (provisoire).
Le tome 1 de l'évaluation des voies et moyens sur les recettes, annexé aux projets de lois de finances, présente l'exécution N-1 ainsi que les prévisions N et N+1 en million d'euros.

Le rendement de la taxe sur les mines d'or étant inférieur à 0,5 M€, l'arrondi est présenté à 0 même s'il n'est pas véritablement nul.

Questions similaires

Déposée le 19 novembre 2012 à 23h00
Similarité de la question: 93% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 5 février 2020 à 23h00
Similarité de la question: 65% Similarité de la réponse: 48%
Déposée le 19 novembre 2011 à 23h00
Similarité de la question: 71% Similarité de la réponse: 21%
Déposée le 19 décembre 2012 à 23h00
Similarité de la question: 73% Similarité de la réponse: 51%
Déposée le 30 mars 2016 à 22h00
Similarité de la question: 74% Similarité de la réponse: 35%
Déposée le 22 mai 2013 à 22h00
Similarité de la question: 70% Similarité de la réponse: 38%