Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Elections aux commissions consultatives paritaires ministérielles

Question écrite de - Affaires étrangères

Question de ,

Diffusée le 11 décembre 1991

M. Jacques Habert attire l'attention de M. le ministre d'Etat, ministre des affaires étrangères, sur l'organisation des élections aux commissions consultatives paritaires ministérielles instituées par l'arrêté du 1er juillet 1983. Les règles relatives à ce scrutin ont été définies par l'arrêté du 3 octobre 1981, publié au Journal officiel du 6 novembre 1991.

L'article 4 dispose que : " les électeurs sont répartis par listes. Dans chaque section de vote, il existe une liste pour chacune des commissions ministérielles et pour chacune des commissions locales. Chaque liste distingue personnels coopérants, d'une part, et personnels non coopérants, d'autre part ".

Une circulaire ministérielle a été adressée aux postes diplomatiques le 20 septembre dernier ; il a été indiqué aux organisations professionnelles que les listes établies par les postes seront retournées au ministère à échéance du 30 octobre 1991 ; que, le dénombrement achevé, le nombre exact des électeurs par pays et par commission leur parviendra dans les meilleurs délais.

Une nouvelle circulaire du 19 novembre 1991 a été adressée aux postes, modifiant la précédente quant aux personnels concernés par ces élections et en excluant, en l'état des textes, les personels de l'agence pour l'enseignement français à l'étranger. Les professions de foi doivent être remises au ministère au plus tard le lundi 6 janvier 1992.

Or, à ce jour, le ministère est dans l'impossibilité de communiquer aux organisations le nombre exact d'électeurs inscrits pour chacune des commissions, et ce, malgré les règles fixées et les assurances données. Compte tenu des délais de composition et d'impression de ces professions de foi, il lui demande de reporter cette date limite de remise, en tenant compte du fait que l'administration a été retardée et n'a pas pu observer les règles qu'elle avait elle-même définies.

Réponse - Affaires étrangères

Diffusée le 14 octobre 1992

Réponse. - Le nombre exact par commission des électeurs aux commissions consultatives paritaires ministérielles visées par la circulaire du 19 novembre 1991, a été communiqué aux organisations candidates au lendemain du dépôt de leur candidature, soit en date du 17 décembre 1991. Le 6 janvier 1992, les professions de foi de toutes les organisations candidates concernées ont été déposées au bureau commun provisoire pour l'organisation des élections.

A ce jour, elles sont réparties par pays et par commission, et adressées aux cent cinquante postes diplomatiques concernés. Le respect de la date limite du 6 janvier a permis d'éviter tout retard de nature à compromettre une opération menée à grande échelle et dans des limites temporelles juridiquement définies.

Questions similaires

Déposée le 19 juillet 2012 à 22h00
Similarité de la question: 60% Similarité de la réponse: 39%
Déposée le 21 mai 2014 à 22h00
Similarité de la question: 70% Similarité de la réponse: 43%
Déposée le 13 mars 2019 à 23h00
Similarité de la question: 68% Similarité de la réponse: 46%
Déposée le 1 mars 1989 à 23h00
Similarité de la question: 72% Similarité de la réponse: 67%
Déposée le 19 octobre 2011 à 22h00
Similarité de la question: 69% Similarité de la réponse: 41%