Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Enseignement de la biologie et de la géologie

Question écrite de - Éducation

Question de ,

Diffusée le 29 janvier 1992

M. Edouard Le Jeune attire l'attention de M. le ministre d'Etat, ministre de l'éducation nationale, sur les inquiétudes exprimées par les professeurs de biologie et de géologie à la lecture de la circulaire n° 91-057 émanant de la direction des lycées et collèges, qui inscrit la biologie-géologie " au choix " avec la technologie en classe de seconde.

Cette décision est en contradiction avec les engagements pris et réaffirmés, notamment dans la réponse à sa question écrite n° 15059 (J.O., Sénat, Débats parlementaires, Questions, du 2 mai 1991). Il lui demande, en conséquence, de bien vouloir lui préciser si cette discipline figure bien dans les enseignements communs dispensés à tous les élèves de la classe de seconde, quelle que soit leur orientation ultérieure.

Réponse - Éducation

Diffusée le 4 mars 1992

Réponse. - La biologie-géologie a été retenue au titre des enseignements communs de la classe de seconde générale et technologique dès les propositions que le ministre d'Etat avait annoncées au mois d'avril 1991. En effet, cette discipline apparaît d'une importance capitale pour la classe de seconde, tant du point de vue de la culture générale des élèves que de l'intérêt revêtu par certains de ses enseignements s'adressant à des adolescents.

Cependant, pour la mise en oeuvre de cette décision, il fallait tenir compte des capacités des établissements scolaires. Ainsi n'était-il pas possible, dès la rentrée de l'année scolaire 1992-1993, d'assurer cet enseignement dans un certain nombre d'établissements technologiques industriels, faute d'installations adéquates et de personnels enseignants.

En outre, il était souhaitable aussi de répondre à une préoccupation forte du ministère de l'éducation nationale et de la nation : faire en sorte que les élèves ayant choisi les études technologiques industrielles puissent cumuler la technologie des systèmes automatisés avec l'option productique et une langue vivante II.

La décision annoncée par l'arrêté du 17 janvier 1992 a donc été prise pour éviter que des élèves ne soient détournés des études technologiques industrielles et que le recrutement de ces filières s'en trouve diminué. La portée de cette décision aura des effets limités sur l'enseignement de la biologie-géologie en classe de seconde, puisqu'elle concerne seulement les lycées technologiques industriels et que, par ailleurs, dans tous ceux de ces établissements où cela sera possible, les élèves pourront choisir la biologie-géologie en option, en plus des enseignements technologiques.

Il convient également de souligner un aspect de la rénovation pédagogique des lycées qui paraît essentiel pour la place reconnue à la biologie-géologie par rapport aux autres matières scientifiques. Actuellement, cette discipline dispose d'un horaire hebdomadaire de cinq heures en terminale D, mais de deux heures en terminale C.

Grâce à la rénovation pédagogique dans la nouvelle série S (scientifique), cette discipline bénéficiera d'un horaire en travaux pratiques important ; elle pourra être choisie en matière dominante et en module dans le cadre des enseignements obligatoires et en option dotée d'un coefficient significatif à l'examen pour les élèves souhaitant approfondir leur profil dans ce domaine.

Les élèves de cette série ayant choisi cette matière comme dominante suivront donc au minimum en classe de première 4 heures d'enseignement de biologie-géologie, dont 3 heures en travaux pratiques. Ceux qui choisiront l'option biologie-géologie de 2 heures (en travaux pratiques) bénéficieront de 6 heures d'enseignement.

En classe terminale, suivant un dispositif analogue, les horaires de cette matière pourront représenter jusqu'à 6 h 30. Cette mesure est de nature à assurer la qualité de la formation des élèvesscientifiques et celle du recrutement dans les filières de l'enseignement supérieur en biologie et en géologie.

Enfin, il n'est pas inutile de rappeler que la biologie est, pour tous les élèves jusqu'à la fin de troisième, une discipline pivot des enseignements en collège et la seule discipline expérimentale enseignée sur les quatre années de scolarité.

Questions similaires

Déposée le 29 janvier 1992 à 23h00
Similarité de la question: 77% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 24 avril 1991 à 22h00
Similarité de la question: 69% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 29 janvier 1992 à 23h00
Similarité de la question: 87% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 19 février 1992 à 23h00
Similarité de la question: 74% Similarité de la réponse: 98%
Déposée le 26 février 1992 à 23h00
Similarité de la question: 71% Similarité de la réponse: 98%
Déposée le 22 janvier 1992 à 23h00
Similarité de la question: 50% Similarité de la réponse: 100%