Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Enseignement français à distance

Question écrite de - Éducation

Question de ,

Diffusée le 4 août 1999

M. Xavier de Villepin attire l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale, de la recherche et de la technologie sur l'enseignement français à distance. Il souhaiterait avoir des indications sur son développement à destination des Français de l'étranger et des francophones. Peut-on avoir des statistiques, par grands continents ? L'Afrique s'intéresse-t-elle particulièrement à cet enseignement ? Existe-t-il, en ce domaine, des comparaisons internationales, par exemple, entre les Américains, les Britanniques, les Allemands, les Français et les Italiens ? Peut-on considérer que le réseau Internet constitue une concurrence pour l'enseignement à distance, ou s'agit-il d'une technologie complémentaire ?

Réponse - Éducation

Diffusée le 27 octobre 1999

Réponse. - L'enseignement et la formation à distance, associés aux nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC), qui connaissent par ailleurs un essor considérable, constituent un domaine porteur de grands espoirs pour résoudre certaines des graves difficultés auxquelles sont confrontés les systèmes éducatifs des pays d'Afrique subsaharienne.

C'est la raison pour laquelle une grande attention leur est accordée par les instances de coopération comme par la communauté des bailleurs de fonds. 1. L'état des lieux en Afrique francophone. A. - Le rôle des agences : Agence de la francophonie (ACCT) : nombreuses actions de formation aux techniques de l'EAD menées à l'Ecole internationale de la francophonie (Bordeaux) ; AUPELF-UREF : formations diplômantes " maladies parasitaires et tropicales " et " Biotechnologies végétales " mises en place avec le CNED. B.

- La coopération bilatérale : CAERENAD : transfert en ingénierie de l'EAD au bénéfice des pays africains soutenus par l'ACDI (Agence de coopération et de développement canadienne) ; CNED : Burkina-Faso : aide au lancement du service audiovisuel de l'université de Ouagadougou ; Maroc : formations initiale et continue des institutions développées sur le mode " hybride " (présentiel et à distance) par le ministère marocain de l'éducation et le CNED ; Madagascar : le CNED apporte depuis un an soutien au Centre national de télé-enseignement de Madagascar (CNTE-Mad) à travers la cession des droits d'exploitation sur ses BTS (formations supérieures professionnalisantes) dans des disciplines telles que l'information de gestion, l'action commerciale, le commerce international, la force de vente, l'assistant de direction et la communication des entreprises ; Egypte : formation à distance des bibliothèques francophones de la Bibliothèque d'Alexandrie.

Projet : participation aux programmes éducatifs du satellite NILESAT ; RESAFAD : réseau mis en place par le ministère français des affaires étrangères pour la formation à distance des directeurs d'école. UNESCO : depuis quatre ans, l'UNESCO a lancé un programme de formation à distance - au bénéfice des pays en voie de développement anglophones - intitulé " apprendre sans frontières ".

Une chaire UNESCO-enseignement à distance vient par ailleurs de s'ouvrir à Lomé (Togo) avec le soutien actif du CNED ; Université virtuelle africaine (UVA-Banque mondiale). L'Université virtuelle africaine (UVA), projet proposé par la Banque mondiale, est un programme d'enseignement à distance utilisant la transmission par satellite, orienté pour l'essentiel vers les formations scientifiques et techniques.

L'UVA a pour objectif de former une nouvelle génération de scientifiques, d'ingénieurs, de techniciens, d'hommes d'affaires et de professionnels de divers horizons capables d'amorcer et de soutenir le développement économique dans leurs pays respectifs. L'UVA vise à compléter le système éducatif africain qui doit faire face à un afflux grandissant d'étudiants et à un déficit de matériel et d'enseignants en introduisant de nouvelles méthodes éducatives basées sur la puissance de la technologie et les télécommunications modernes.

La phase pilote de l'UVA a débuté en juillet 1997 et a permis de tester et valider le concept d'université virtuelle. Depuis le début de sa phase pilote, l'UVA a transmis plus de 2 000 heures de cours à plus de 9 000 étudiants dans toutes les régions de l'Afrique subsaharienne. Actuellement, l'UVA travaille avec 22 universités partenaires (14 universités anglophones et 8 francophones) à travers l'Afrique subsaharienne.

Cette initiative a permis à des étudiants de l'UVA de prendre des cours dispensés par des professeurs appartenant à des institutions de renommée internationale en Afrique, en Amérique du Nord et en Europe. Des cours sont offerts régulièrement dans les disciplines suivantes : formations pré-universitaires ; bureautique et technologies de l'information ; langues ; formation professionnelle des cadres d'entreprises (gestion et management) ; formation des enseignants ; formation des journalistes.

De plus, l'UVA a équipé chacun des sites africains de micro-ordinateurs, connectés à l'Internet. Les étudiants et les utilisateurs des services de l'UVA peuvent consulter le site Internet de l'UVA et y trouver des informations et services indispensables pour leurs études, en particulier l'accès à une bibliothèque virtuelle en ligne et la possibilité d'ouvrir un compte e-mail gratuit.

L'UVA prépare actuellement sa phase opérationnelle au cours de laquelle elle offrira des formations diplômantes dans trois disciplines d'étude (information, génie informatique et génie électrique). Il est prévu que les formations diplômantes soient offertes à partir d'octobre 2000 dans les pays anglophones et l'année suivante dans les pays francophones.

Le Centre national d'enseignement à distance a été approché par la Banque mondiale en mai 1999 pour étudier quelle contribution il pourrait apporter. 2. Les réalisations dans les pays : Afrique du Sud : deux grandes unités d'enseignement et de formation à distance : l'" University of South Africa " (UNISA) et le Technikon College ; Ghana : enseignement à distance radiodiffusé : recours à Internet ; Tanzanie : enseignement des mathématiques à distance (expérience-pilote sur fonds américains).Tableaux des effectifs du CNED à l'étranger (Source : GAEL 1998) Tableau récapitulatif ( NOTA Voir tableau page 3557 ). Liste des instituts du CNED ; inscrit hors métropole (par institut et par continent) ; inscrits hors métropole (par institut et par pays).

Parmi les dix pays qui investissent le plus dans les nouvelles technologies ne figurent ni la France, ni l'Angleterre, ni l'Allemagne. Pourtant l'Europe engage des dépenses considérables. Aujourd'hui, seulement 5 % des dépenses de formation continue portent sur des formations à distance faisant appel aux nouvelles technologies ; quand les Etats-Unis investissent un million de dollars sur la recherche en matière de NTIC, une somme équivalente est dépensée en opérations de marketing pour promouvoir et vendre le produit.

L'Europe ne sait pas encore assurer de façon efficace la promotion de ses produits, ce qui explique qu'à l'heure actuelle, le marché soit dominé par les USA ; l'avenir en matière d'enseignement à distance (EAD) repose essentiellement sur le Web qui offre de nombreux outils et permet une réelle interactivité.

L'enseignement assisté par ordinateur (EAO) et les CD-ROM utilisés de manière isolée ne semblent pas satisfaire les apprenants ; plus de vingt plates-formes d'EAD/FAD sont disponibles en Europe. Le campus électronique du CNED appartient à la catégorie la plus prisée car il offre une interface " utilisateur " permettant un accès vers le tuteur et les co-apprenants (sous forme de forum).

La première génération de plates-formes proposait des cours, la seconde offrait en plus des outils. La troisième génération intégrera une assistance pédagogique avec un outil d'entraînement et d'accompagnement à la conception de cours (cf. Deutsch Telekom propose aujourd'hui un portail pour les concepteurs d'EAD/FAD) ; la plupart des développement actuels concernent la production de cours ainsi que leur mise à jour, imposée, dans le cadre des formations professionnelles continues, par l'assurance qualité ; il apparaît de plus en plus nécessaire de concevoir des contenus plus souples constitués d'une série d'objets pouvant être assemblés ou modifiés en fonction des besoins, favorisant ainsi la personnalisation du produit final et permettant d'optimiser les investissements.

Pour atteindre cet objectif, il est indispensable de mieux définir les données et de décrire de manière standardisée les ressources d'apprentissage. A terme, de nouvelles plates-formes devront permettre à un enseignant sans expérience informatique spécifique de développer son propre cours à distance.

A travers le " guide des formations ", il est possible de télécharger les fiches-produits décrivant les modules d'enseignement. En supprimant les délais quelquefois longs d'acheminement du courrier, l'Internet facilite le choix d'une formation. Choisir une formation signifie également connaître son niveau.

Pour ce faire, la rubrique " Bilan et Orientation " du campus électronique propose à l'internaute des tests de positionnement qui le guident dans le choix de sa formation. Enfin, une préinscription est rendue possible grâce au campus électronique du CNED. Le trafic de la boîte à lettres électronique du centre d'appel (télé-accueil) atteint un flux important (20 000 messages de janvier à juin 1999).

Nous constatons que l'Internet participe au même titre que les autres médias au développement de l'enseignement - formation à distance - mais qu'il exige une connaissance des aspects méthodologiques de la recherche documentaire. C'est la raison pour laquelle le CNED a élaboré un produit spécifique : une téléformation entièrement numérique, Les Clés de l'Internet, destinée à faciliter les recherches personnelles et professionnelles sur la toile, donnant les clés pour maîtriser la recherche d'information sur l'Internet.

En conclusion, nous pouvons observer que l'utilisation de l'Internet instaure une relation entre l'usager et son tuteur en proposant une individualisation du processus d'apprentissage et qu'il représente un outil à part entière pour l'accès au savoir d'autant qu'il est appelé à entrer en complémentarité avec d'autres médias utilisés en EAD.

Une communication facilitée : l'EAD, dans sa spécificité, requiert la mise en place d'un cadre qui nécessite des échanges, une communication facilitée. L'Internet facilite les échanges entre l'usager et le tuteur que l'on peut classer en trois catégories : messages demandant une assistance ; messages strictement liés au contenu de la formation ; messages sans objectif qui expriment la nécessité d'un soutien moral.

Dans un souci d'anticipation, les tuteurs " transmettent " à leurs étudiants des informations extraites de l'actualité, en rapport avec la formation. De plus, ils sont à tout moment disponibles par le biais de la messagerie électronique. L'EAD, définie comme le constat de l'éloignement, de la distance entre l'usager et le tuteur, mais aussi entre les usagers et entre les tuteurs, peut trouver, grâce aux nouvelle technologiques de l'information et de la communication (NTIC) et plus spécifiquement grâce à l'Internet, des moyens de réduire la distance : 1.

Forums des usagers ; 2. Forums des tuteurs. La possibilité de communiquer, offerte par l'usage de l'Internet, si elle est rapide, est néanmoins une télécommunication en différé qui permet de plus à tout étudiant " à distance " de gérer ses séances de formation/apprentissage en autonomie en se fixant des repères temporels, ce qui participe de toute méthode de travail.

De nouvelles stratégies d'enseignement et d'apprentissage. Au-delà, l'usage de l'Internet, en instaurant un suivi personnalité de devoirs facilie les remédiations, et permet à tout usager de s'approprier les connaissances lui faisant défaut, donc de modifier le cours de son apprentissage en fonction des objectifs à atteindre.

Au niveau du tuteur, il convient de mentionner un nécessaire changement de méthode de travail, en ce sens qu'il doit s'adapter au flux continu des requêtes. Les professeurs qui travaillent habituellement seuls pourront avoir des échanges avec leurs pairs ; ce qui permet d'induire une évolution de la fonction d'enseignant.

De nouveaux services. - L'accès au réseau de l'Internet implique l'accès à de nouveaux services. Pour preuve, le campus électronique du CNED, plate-forme de services dont le nombre des connexions est en extension (50 000, juin 1999). Dans l'espace " téléformation ", les services pédagogiques complètent les cours que reçoivent les inscrits en offrant des exercices d'auto-évaluation ou des banques d'informations.

C'est un fait reconnu que la fin du XXe siècle est marquée du sceau de l'information et que les collectivités s'organisent pour en tirer tous les profits, comme cela fut le cas au début du siècle pour l'industrie. S'agissant de l'intégration des technologies nouvelles pour la communication et l'information, elle se fait à des vitesses différentes en fonction de l'impact de ses technologies sur la société.

Aujourd'hui : multimédia interactif et communicant. L'Internet, qui décrit un réseau de communication (on-line), s'inscrit dans une pléiade de produits, de médias qui sont entrés, un par un, dans l'espace numérique. Est-il besoin de rappeler que le texte, les images, les sons et les vidéos se mêlent et se complètent sur CD-ROM (off-line).

Même si ce dernier reste encore le support privilégié pour la formation, l'apparition de l'Internet a ouvert de nouveaux horizons. Les produits de formations en ligne. - Ils se caractérisent par une utilisation complète d'un réseau, privé ou public qui permet à l'utilisateur d'accéder à un service. L'EAD, devant répondre de plus en plus vite aux besoins de formation, pour transmettre des connaissances sans cesse renouvelées, utilise les fonctions offertes par ce médium.

Ainsi, le CNED crée des supports de cours numériques, accessibles à distance par le biais du campus électronique (plate-forme de services, téléchargement) ou envoyés sur support CD-ROM. L'EAD, en ayant recours à l'Internet, permet la mise en place de télétuteurs. A distance, la communication privée établit la relation individuelle formateur/usager, relation primordiale en pédagogie.

Il s'en suit un accompagnement plus rapide, personnalité qui rend possible une évaluation formative. Citons à titre d'exemple certaines formations du CNED pour lesquelles les correcteurs reçoivent directement les devoirs sur leur micro-ordinateur (version espagnole, clés de l'Internet...).

Questions similaires

Déposée le 10 mars 1999 à 23h00
Similarité de la question: 67% Similarité de la réponse: 34%
Déposée le 5 mai 1999 à 22h00
Similarité de la question: 42% Similarité de la réponse: 59%
Déposée le 12 mai 1993 à 22h00
Similarité de la question: 53% Similarité de la réponse: 19%
Déposée le 19 avril 2008 à 22h00
Similarité de la question: 55% Similarité de la réponse: 42%
Déposée le 19 janvier 2003 à 23h00
Similarité de la question: 63% Similarité de la réponse: 40%
Déposée le 21 octobre 1998 à 22h00
Similarité de la question: 51% Similarité de la réponse: 53%