Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Enseignement des langues dans l'académie de Lille

Question écrite de - Éducation

Question de ,

Diffusée le 3 mars 1993

M. Ivan Renar attire l'attention de M. le ministre d'Etat, ministre de l'éducation nationale et de la culture, sur la situation de l'enseignement des langues vivantes et des langues anciennes dans l'académie de Lille. En effet, l'application de la réforme des lycées et des collèges est lourde de conséquences pour l'enseignement des langues, comme en témoigne un premier bilan de postes en ce qui concerne la rentrée 1993.

Sont annoncées : cinq suppressions de postes en russe, deux en polonais, deux en italien, un en arabe et quatre en lettres classiques. La langue vivante 3 est particulièrement touchée par ces mesures. Le lycée Montebello, lycée de classes internationales, n'offre que trois langues au choix des élèves.

Dans les collèges vont disparaître un poste de russe, trois postes d'arabe et deux postes de portugais, pour le seul département du Nord. La poursuite de telles mesures ne peut aboutir qu'à l'instauration du monopole de l'anglais, d'un pseudo-bilingue français-anglais appauvrissant parce qu'exclusif.

En conséquence, il lui demande quelles mesures il compte prendre afin d'assurer la diversification et le développement des langues vivantes et des langues anciennes, dans le cadre d'un enseignement public de qualité.

Réponse de Éducation

En attente de réponse

Questions similaires

Déposée le 28 avril 1993 à 22h00
Similarité de la question: 98% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 24 février 1993 à 23h00
Similarité de la question: 77% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 28 avril 1993 à 22h00
Similarité de la question: 75% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 12 février 1997 à 23h00
Similarité de la question: 77% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 25 juin 1997 à 22h00
Similarité de la question: 77% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 31 juillet 2023 à 22h00
Similarité de la question: 70% Similarité de la réponse: 100%