Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Enseignement de l'italien

Question écrite de - Éducation

Question de ,

Diffusée le 23 avril 1986

M. Ivan Renar attire l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale sur les menaces pesant sur l'enseignement de l'italien. En effet, la disparition de la langue vivante 2 de certaines sections comme matière obligatoire et, comme langue facultative, des sections C, D et E avec la suppression de la langue vivante 3 aboutiraient à la presque disparition des langues à moindre diffusion.

Par exemple, dans l'académie de Lille, sur un total de 1 671 élèves qui suivent un enseignement d'italien en lycée, 735 sont en langue vivante, 284 en langue vivante 2, grands débutants. L'application de la réforme supprimerait 60 p. 100 de ces effectifs en lycée, sans préjuger des élèves de langue vivante 2 issus des premiers cycles, inscrits dans les nouvelles sections sans deuxième langue obligatoire.

Compte tenu de cette situation, les professeurs d'italien souhaitent le maintien de la langue vivante 3 en première et en terminale (afin d'assurer la continuité de cette option aux élèves qui l'auraient choisie en seconde), l'ouverture d'option langue vivante 2 dans au moins deux ou trois collèges en liaison avec le lycée ou le district et l'ouverture de cette même option en lycée professionnel.

En conséquence, il lui demande les mesures qu'il compte prendre en faveur de l'enseignement de l'italie

Réponse - Éducation

Diffusée le 6 août 1986

Réponse. -Les " menaces " dont il est fait état en ce qui concerne l'enseignement de l'italien dans les classes de première et de terminale des lycées ne correspondent pas à la réalité ; l'arrêté du 13 février 1986 portant réforme des classes de première et de terminale des lycées va être abrogé.

Questions similaires

Déposée le 1 mars 2000 à 23h00
Similarité de la question: 65% Similarité de la réponse: 18%
Déposée le 11 mars 2019 à 23h00
Similarité de la question: 61% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 16 décembre 2019 à 23h00
Similarité de la question: 72% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 16 décembre 2019 à 23h00
Similarité de la question: 69% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 2 décembre 2019 à 23h00
Similarité de la question: 69% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 20 mars 2019 à 23h00
Similarité de la question: 71% Similarité de la réponse: 5%