Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Entretien des presbytères en Alsace-Moselle

Question écrite de M. Jean Louis Masson - Intérieur

Question de M. Jean Louis Masson,

Diffusée le 19 mai 2001

M. Jean-Louis Masson attire l'attention de M. le ministre de l'intérieur, de la sécurité intérieure et des libertés locales sur la diminution rapide du nombre des ecclésiastiques. De ce fait, un prêtre est généralement chargé de plusieurs paroisses et cette situation n'était pas initialement prévue dans la législation locale applicable en Alsace-Lorraine.

C'est pourquoi, il souhaiterait savoir s'il ne serait pas possible de prévoir que la commune dont le presbytère est occupé par un prêtre puisse demander aux autres communes desservies par ce même prêtre de participer à l'entretien du presbytère.

Réponse - Intérieur

Diffusée le 19 mai 2003

En application de l'article 37 du décret du 30 décembre 1809 modifié, l'entretien du presbytère, quel qu'en soit le propriétaire, constitue une charge incombant aux fabriques des églises. L'évolution des conditions de desserte des paroisses a été prise en compte par le décret n° 2001-31 du 10 janvier 2001 relatif au régime des cultes catholique, protestants et israélite dans les départements du Bas-Rhin, du Haut-Rhin et de la Moselle dont l'article 4-VII comporte des dispositions instituant, entre les fabriques du secteur administré par un prêtre, une solidarité financière pour la prise en charge des travaux à effectuer sur le presbytère dans lequel il réside.

Conformément au deuxième alinéa de l'article 92 du décret du 30 décembre 1809 susvisé et à l'article L. 2543-3-3° du code général des collectivités territoriales, ce n'est qu'en cas d'insuffisance des ressources des fabriques que les communes sont tenues de subvenir aux frais des cultes. Une modification de ce dispositif dans le sens souhaité par l'honorable parlementaire impliquerait un transfert de charges des établissements publics du culte aux communes.

Il n'est pas envisagé d'imposer à ces dernières des obligations ne relevant pas de la subsi-diarité.

Questions similaires

Déposée le 19 novembre 2009 à 23h00
Similarité de la question: 66% Similarité de la réponse: 67%
Déposée le 19 octobre 2011 à 22h00
Similarité de la question: 63% Similarité de la réponse: 77%
Déposée le 3 août 2022 à 22h00
Similarité de la question: 66% Similarité de la réponse: 54%
Déposée le 19 novembre 2001 à 23h00
Similarité de la question: 64% Similarité de la réponse: 69%
Déposée le 19 février 2009 à 23h00
Similarité de la question: 69% Similarité de la réponse: 75%
Déposée le 8 juin 1994 à 22h00
Similarité de la question: 64% Similarité de la réponse: 68%