Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Evolution du chômage

Question écrite de - Économie

Question de ,

Diffusée le 22 janvier 1992

M. Henri Collette se référant à son intervention télévisée (Antenne 2) du mardi 24 décembre 1991, où il indiquait qu'il " ne s'attend pas à de bons résultats ", demande à M. le ministre d'Etat, ministre de l'économie, des finances et du budget, de lui préciser, en l'état actuel de ses informations, à quelle époque il envisage effectivement, s'agissant du chômage, d'obtenir de " bons résultats ".

Réponse - Économie

Diffusée le 11 mars 1992

Réponse. - La recherche du plus haut niveau d'emploi a toujours été et reste l'objectif premier de la politique économique. Des résultats manifestes ont été obtenus puisque 750 000 emplois ont été créés de 1988 à 1990 et encore 50 000 en 1991 malgré le ralentissement de l'activité, une évolution positive qui tranche avec les fortes baisses d'effectifs enregistrées à la suite des chocs pétroliers et en 1983-1984 : les progrès de notre économie nous ont permis de mieux faire face aux turbulences mondiales.

Une augmentation du chômage a néanmoins été enregistrée (+ 235 000, soit un point de taux de chômage) en raison d'une forte augmentation de la population active. A la fin de 1991, le taux de chômage est de 9,8 p. 100, un niveau beaucoup trop élevé même s'il reste en deçà du maximum atteint en mars 1987 (10,7 p. 100).

Le taux de chômage français est supérieur à ceux du Japon, des Etats-Unis et de l'Allemagne. Il est inférieur à ceux du Royaume-Uni, du Canada, de l'Italie et de l'Espagne. Le Gouvernement veille à traiter le problème du chômage au fond, c'est-à-dire en favorisant des emplois durables et non pas en mettant en oeuvre des mesures conduisant seulement à une baisse temporaire du nombre des demandeurs d'emploi.

La stratégie mise en oeuvre comporte deux volets : la recherche de la croissance la plus forte compatible avec l'environnement international, grâce à une politique de compétitivité fondée sur la désinflation et l'amélioration de l'offre ; des réformes structurelles pour éliminer les obstacles à la création d'emplois et améliorer le fonctionnement du marché du travail.

Il est raisonnable de penser que l'on pourra observer des créations d'emplois en nombre progressivement plus important au cours de l'année 1992. L'effet sur les statistiques du chômage - qui dépend du nombre de personnes arrivant sur le marché du travail - devrait se faire sentir dans un sens favorable dans la seconde moitié de l'année.

Questions similaires

Déposée le 16 septembre 1992 à 22h00
Similarité de la question: 60% Similarité de la réponse: 73%
Déposée le 11 septembre 1991 à 22h00
Similarité de la question: 51% Similarité de la réponse: 74%
Déposée le 29 janvier 1992 à 23h00
Similarité de la question: 49% Similarité de la réponse: 42%
Déposée le 26 août 1992 à 22h00
Similarité de la question: 40% Similarité de la réponse: 8%
Déposée le 19 janvier 2007 à 23h00
Similarité de la question: 40% Similarité de la réponse: 38%
Déposée le 26 février 1992 à 23h00
Similarité de la question: 52% Similarité de la réponse: 61%