Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Exonération d'impôt sur le revenu sur la plus-value de cession

Question écrite de - Économie

Question de ,

Diffusée le 19 juillet 2007

M. Thierry Repentin attire l'attention de Mme la ministre de l'économie, des finances et de l'emploi sur les conditions d'application de l'article 15 de la loi n° 2006-872 du 13 juillet 2006 portant engagement national pour le logement. Il souhaite connaître précisément qui pourra bénéficier de l'exonération d'impôt sur le revenu sur la plus-value de cession. Il demande si seuls les particuliers seront concernés.

Réponse - Économie

Diffusée le 19 juillet 2008

L'article 15 de la loi n° 2006-872 du 13 juillet 2006 portant engagement national pour le logement crée une exonération temporaire en matière de plus-values immobilières des particuliers au profit des contribuables qui cèdent un bien à une collectivité territoriale en vue de sa cession à un organisme en charge du logement social.

Ainsi, le 8° du II de l'article 150 U du code général des impôts (CGI) prévoit que sont exonérées les cessions d'immeubles, de parties d'immeubles ou de droits relatifs à ces biens réalisées avant le 31 décembre 2007 au profit d'une collectivité territoriale en vue de leur cession à un organisme d'habitation à loyer modéré, à une société d'économie mixte gérant de logements sociaux ou à un des organismes mentionnés à l'article L. 365-1 du code de la construction et de l'habitation.

Cette exonération est susceptible de s'appliquer lorsque les plus-values réalisées relèvent du régime d'imposition des plus-values des particuliers prévu à l'article 150 U du CGI. Ce régime d'imposition s'applique aux plus-values réalisées par les personnes physiques dans la gestion de leur patrimoine privé ainsi qu'à celles réalisées par des sociétés qui relèvent de plein droit ou sur option des articles 8 à 8 ter du CGI, c'est-à-dire des sociétés non soumises à l'impôt sur les sociétés. Ces précisions sont de nature à répondre aux préoccupations exprimées.

Questions similaires

Déposée le 19 juillet 2007 à 22h00
Similarité de la question: 48% Similarité de la réponse: 62%
Déposée le 6 juillet 2022 à 22h00
Similarité de la question: 39% Similarité de la réponse: 30%
Déposée le 18 décembre 2017 à 23h00
Similarité de la question: 28% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 11 mai 2016 à 22h00
Similarité de la question: 19% Similarité de la réponse: 39%
Déposée le 19 septembre 2003 à 22h00
Similarité de la question: 55% Similarité de la réponse: 42%
Déposée le 19 avril 2011 à 22h00
Similarité de la question: 47% Similarité de la réponse: 71%