Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Fermeture de classes en Haute-Marne

Question écrite de M. Bruno Sido - Éducation

Question de M. Bruno Sido,

Diffusée le 19 février 2004

M. Bruno Sido appelle l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale sur la situation difficile dans laquelle se trouve le département de la Haute-Marne au regard de la prise en charge scolaire de ses enfants. La Haute-Marne est malheureusement un département vieillissant. Cet incontestable état de fait entraîne la fermeture arithmétique et brutale de classes primaires et secondaires (1er et 2e cycles).

Or il se trouve qu'un grand nombre de ces classes se situent soit en zones rurales profondes, soit en ZEP (zones d'éducation prioritaire). Cela signifie un allongement sensible des transports scolaires pour les élèves, déjà de ce point de vue défavorisés du fait de leur éloignement, qui les pénalise et rend plus difficile encore la vie scolaire en milieu rural.

Cela va également à l'encontre même du principe de la zone d'éducation prioritaire, ainsi totalement vidée de son sens. Plus généralement, on peut regretter que ces suppressions de classes participent au démantèlement du service public en milieu rural. Il lui demande par conséquent de bien vouloir lui indiquer les mesures qu'il compte prendre pour stopper ce processus de désertification qui ne fait qu'empirer une situation déjà difficile à gérer au niveau départemental et rendre aux zones dites prioritaires les moyens nécessaires à l'éducation des jeunes dont le nombre ne cesse de décroitre.

Réponse de Éducation

En attente de réponse

Questions similaires

Déposée le 19 février 2007 à 23h00
Similarité de la question: 98% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 3 avril 1991 à 22h00
Similarité de la question: 65% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 7 septembre 2016 à 22h00
Similarité de la question: 75% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 21 février 2018 à 23h00
Similarité de la question: 70% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 19 février 2010 à 23h00
Similarité de la question: 77% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 28 février 2024 à 23h00
Similarité de la question: 74% Similarité de la réponse: 0%