Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Financement par les collectivités locales des investissements immobiliers des établissements privés

Question écrite de - Éducation

Question de ,

Diffusée le 8 juillet 1992

M. André Fosset se félicitant du récent accord intervenu entre l'Etat et l'enseignement catholique et tendant sur de nombreux points à mettre fin au contentieux qui dure depuis de nombreuses années, appelle l'attention de M. le ministre d'Etat, ministre de l'éducation nationale et de la culture, sur le fait que cet accord ne règle pas la question du financement par les collectivités locales des investissements immobiliers des établissements privés.

En effet, la loi Falloux limite, depuis 1850, au dixième des dépenses annuelles des collèges et lycées, la subvention susceptible d'être versée par les départements et les régions. Quant aux écoles primaires privées, la loi du 30 octobre 1886 interdit aux collectivités locales de subventionner leurs investissements.

Il lui demande donc la nature des initiatives qu'il envisage de prendre pour moderniser et améliorer les dispositions relatives au financement des investissements dans l'enseignement privé, conformément aux voeux des élus des collectivités locales concernées.

Réponse - Éducation

Diffusée le 7 octobre 1992

Réponse. - La législation en vigueur, précisée par la jurisprudence, fixe les conditions de la participation des collectivités locales au financement des investissements des établissements d'enseignement privés. Toute modification nécessite l'intervention en ce sens du Parlement. Or, au cours de la période récente, des débats ont été ouverts sur cette question devant les assemblées, à l'occasion de l'examen du projet de loi relatif à l'administration territoriale de la République et du projet portant diverses dispositions relatives à l'éducation nationale.

Les amendements en ce sens ont été rejetés et ce à plusieurs reprises. Le Parlement s'est donc prononcé clairement.

Questions similaires

Déposée le 15 juillet 1992 à 22h00
Similarité de la question: 94% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 27 mai 1992 à 22h00
Similarité de la question: 63% Similarité de la réponse: 94%
Déposée le 1 juillet 1992 à 22h00
Similarité de la question: 71% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 28 avril 1999 à 22h00
Similarité de la question: 58% Similarité de la réponse: 55%
Déposée le 19 août 2006 à 22h00
Similarité de la question: 59% Similarité de la réponse: 21%
Déposée le 12 août 1987 à 22h00
Similarité de la question: 61% Similarité de la réponse: 24%