Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Fiscalité applicable aux aménagements réalisés pour les personnes à mobilité réduite

Question écrite de Mme Agnès Canayer - Action et comptes publics

Question de Mme Agnès Canayer,

Diffusée le 5 décembre 2018

Mme Agnès Canayer attire l'attention de M. le ministre de l'action et des comptes publics sur la fiscalité applicable aux aménagement réalisés pour les personnes à mobilité réduite.

Conformément aux articles L. 331 et suivants du code de l'urbanisme, la taxe d'aménagement est applicable à toutes les opérations d'aménagement, de construction, de reconstruction et d'agrandissement de bâtiments ou d'installations, nécessitant une autorisation d'urbanisme (permis de construire ou d'aménager, déclaration préalable), et aux opérations qui changent la destination des locaux dans le cas des exploitations agricoles.

L'article L. 331-7 et l'article L. 333-9 du code de l'urbanisme définissent les constructions bénéficiant d'exonérations de la part communale de la taxe d'aménagement.

Or, les aménagements d'accès dans un cabinet paramédical réalisés pour accueillir une personne à mobilité réduite ne font pas partie des exonérations possibles.

Aussi, compte tenu du fait que la loi n° 2005-102 du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées préconise la mise en accessibilité des lieux destinés au public, elle souhaite connaître les intentions du Gouvernement pour favoriser et encourager les démarches des professionnels pour rendre accessibles les locaux professionnels.

Réponse - Cohésion des territoires et relations avec les collectivités territoriales

Diffusée le 22 mai 2019

La taxe d'aménagement s'applique aux opérations d'aménagement, de construction, de reconstruction et d'agrandissement des bâtiments, installations ou aménagements soumis à un régime d'autorisation d'urbanisme. Elle a pour objectif de financer les équipements publics rendus nécessaires par l'urbanisation.

Elle est assise sur la surface taxable, constituée de la somme des surfaces de plancher closes et couvertes sous une hauteur de plafond supérieure à 1,80 mètre. À titre d'exemple, des aménagements tels que des rampes d'accès extérieur ou des plateformes d'élévation extérieure ne sont pas constitutifs de surface taxable, dans la mesure où ils ne sont ni clos, ni couverts.

Si une extension constitutive de surface taxable est envisagée pour accueillir les personnes à mobilité réduite, elle relèvera de la catégorie « agrandissement » du champ d'application de la taxe d'aménagement. Il existe actuellement des mécanismes de minoration, voire d'exonération, de taxe d'aménagement pour les locaux professionnels applicables à l'ensemble du projet.

Ainsi, un abattement de 50 % sur la valeur forfaitaire est appliqué aux locaux à usage industriel ou artisanal. En outre, les collectivités bénéficiaires de la taxe d'aménagement disposent de la faculté d'exonérer, en tout ou partie, certains locaux dont les maisons de santé mentionnées à l'article L. 6323-3 du code de la santé public.

Questions similaires

Déposée le 1 mai 2019 à 22h00
Similarité de la question: 72% Similarité de la réponse: 74%
Déposée le 27 septembre 2017 à 22h00
Similarité de la question: 73% Similarité de la réponse: 73%
Déposée le 26 juillet 2017 à 22h00
Similarité de la question: 69% Similarité de la réponse: 72%
Déposée le 1 avril 2019 à 22h00
Similarité de la question: 69% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 25 mars 2019 à 23h00
Similarité de la question: 67% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 5 août 2019 à 22h00
Similarité de la question: 67% Similarité de la réponse: 0%