Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Fonctionnement des structures d'accueil des femmes victimes de violence conjugale

Question écrite de - Droits des femmes

Question de ,

Diffusée le 29 avril 1992

Mme Marie-Claude Beaudeau attire l'attention de Mme le secrétaire d'Etat aux droits des femmes et à la consommation sur les problèmes rencontrés par les femmes victimes de violence conjugale. Des efforts ont été faits en vue d'améliorer la prévention du phénomène de violence conjugale, assurer l'accueil, l'hébergement des femmes victimes de ces violences.

Elle lui demande de bien vouloir lui faire connaître l'utilisation actuelle (en 1991 et 1992) des crédits, la nature et le fonctionnement des structures d'accueil des femmes victimes de violence.

Réponse - Droits des femmes

Diffusée le 23 septembre 1992

Réponse. - Après la campagne de sensibilisation de l'opinion publique lancée en 1989-1990, les moyens financiers consacrés au soutien du réseau associatif intervenant auprès des femmes victimes de violences conjugales connaissent une progression constante, comme en témoignent les affectations de crédits des derniers exercices budgétaires.

En 1991, 3,6 millions de francs ont été accordés à trente-trois associations nationales ou locales et organismes intervenant dans ce domaine, ce qui représentait une augmentation de 300 p. 100 par rapport aux crédits dépensés en 1990 sur ce secteur. En 1992, en vue de consolider et d'étendre ce réseau associatif, l'enveloppe budgétaire sera en progression de 30 p. 100 sur 1991.

Les actions financées concernent la création de permanences d'accueil, d'information, d'accompagnement des femmes. Elles émanent d'associations spécialisées dans l'accueil des femmes en difficulté, qui participent souvent activement aux commissions déparementales de lutte contre les violences conjugales, ou de centres d'hébergement et de réinsertion sociale.

En mai 1992 le secrétariat d'Etat aux droits des femmes a créé la première permanence téléphonique nationale - (16-1) 40-02-02-33 - destinée à l'écoute des victimes de violences conjugales. Sa gestion a été confiée à la fédération nationale solidarité femmes dont la compétence et l'expérience reposent sur plus de dix ans de pratique.

Questions similaires

Déposée le 21 juillet 1993 à 22h00
Similarité de la question: 57% Similarité de la réponse: 64%
Déposée le 10 septembre 2018 à 22h00
Similarité de la question: 41% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 19 novembre 2006 à 23h00
Similarité de la question: 66% Similarité de la réponse: 33%
Déposée le 8 juillet 2019 à 22h00
Similarité de la question: 23% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 20 avril 2020 à 22h00
Similarité de la question: 57% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 24 octobre 2018 à 22h00
Similarité de la question: 46% Similarité de la réponse: 57%