Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Fonds commun d'investissement France-Qatar

Question écrite de M. Christian Cambon - Affaires étrangères

Question de M. Christian Cambon,

Diffusée le 13 avril 2016

M. Christian Cambon attire l'attention de M. le ministre des affaires étrangères et du développement international sur le fonds d'investissement commun dédié aux petites et moyennes entreprises (PME) créé entre la France et le Qatar le 23 juin 2014.

La création de ce fonds permet au Qatar investment authority de réaliser des investissements, par le biais d'un fonds conjoint, avec la caisse des dépôts et consignations. L'accord avec le Qatar est une opportunité pour soutenir des secteurs d'activité présentant un fort potentiel de croissance.

Une première tranche de financement de 300 millions d'euros a initialement été engagée afin d'accompagner le développement de jeunes « PME » françaises à vocation internationale.

Toutefois, depuis sa création, il est constaté un déficit d'information quant au bilan à retenir des investissements pratiqués.

Il lui demande de préciser les résultats de ce partenariat depuis 2014 et les secteurs d'activité ayant principalement bénéficié de ces investissements.

Réponse - Affaires étrangères

Diffusée le 1 juin 2016

Future French Champions est un projet qui associe CDC International Capital, filiale de la Caisse des dépôts et consignations dédiée aux partenariats avec les fonds souverains, et Qatar Investment Authority. Il a été initié en juin 2013 lors d'une rencontre entre les chefs d'Etats des deux pays. Ce projet réunit deux grandes institutions autour d'une vision commune de l'investissement, de la gouvernance et du développement des entreprises.

Son objectif est de financer en fonds propres des PME et des ETI françaises présentant des perspectives de croissance, notamment internationales, afin d'accélérer leur développement et d'en faire des champions dans leur secteur d'activité. L'engagement initial des actionnaires de FFC se monte à 300 M€, une enveloppe abondée à parts égales par les deux institutions.

Le Gouvernement français intervient comme partenaire des entreprises, à travers des prises de participation minoritaires en fonds propres, et dans la durée. En effet, la France est consciente qu'un projet peut être long à mûrir avant de révéler tout son potentiel d'où un horizon d'investissement de long terme.

Enfin, nos attentes de rendement sont en ligne avec celles des investisseurs de marché. Ce partenariat est totalement opérationnel depuis un an et demi. Deux investissements significatifs ont déjà été réalisés : - dans une entreprise française emblématique du savoir-faire dans le domaine de la rénovation et de la décoration intérieure très haut de gamme qui est accompagné ainsi dans son développement au Qatar et dans les pays voisins.

Cette entreprise participe à de nombreux projets de rénovation immobilière ou hôtelière de grande qualité en Europe dont certains portés par des investisseurs Qatariens ; - dans la filière agro-alimentaire et plus particulièrement dans la nutrition et la santé animale. C'est également une filière d'excellence française dans un domaine d'une grande technicité.

Cette société se développe rapidement en Asie et en Amérique Latine et a de grands projets au Moyen Orient.

Questions similaires

Déposée le 19 décembre 2011 à 23h00
Similarité de la question: 70% Similarité de la réponse: 60%
Déposée le 2 décembre 2015 à 23h00
Similarité de la question: 48% Similarité de la réponse: 41%
Déposée le 11 juin 2018 à 22h00
Similarité de la question: 63% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 3 avril 1996 à 22h00
Similarité de la question: 67% Similarité de la réponse: 32%
Déposée le 20 décembre 1995 à 23h00
Similarité de la question: 56% Similarité de la réponse: 43%
Déposée le 22 octobre 2014 à 22h00
Similarité de la question: 52% Similarité de la réponse: 64%