Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Fusion d'une communauté de communes avec une communauté d'agglomération

Question écrite de M. Jean Louis Masson - Intérieur

Question de M. Jean Louis Masson,

Diffusée le 19 octobre 2016

M. Jean Louis Masson rappelle à M. le ministre de l'intérieur les termes de sa question n°22517 posée le 30/06/2016 sous le titre : " Fusion d'une communauté de communes avec une communauté d'agglomération ", qui n'a pas obtenu de réponse à ce jour. Il s'étonne tout particulièrement de ce retard important et il souhaiterait qu'il lui indique les raisons d'une telle carence.

Réponse - Intérieur

Diffusée le 2 novembre 2016

Le III de l'article 35 de la loi n°  2015-991 du 7 août 2015 portant nouvelle organisation territoriale de la République (NOTRe) permet au représentant de l'État dans le département, dès la publication du schéma départemental de coopération intercommunale, de procéder à des fusions d'établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) dont l'un au moins est à fiscalité propre.

Cette rédaction permet de fusionner des communautés de communes avec des communautés d'agglomération. Le nouvel EPCI issu de la fusion exerce les compétences obligatoires et optionnelles prévues par la loi pour sa catégorie conformément aux dispositions du III de l'article L. 5211 41 3 du code général des collectivités territoriales (CGCT) rendu applicable par renvoi de l'article 35 de la loi NOTRe.

En vertu de ce même fondement juridique, les compétences optionnelles exercées par la communauté de communes avant la fusion seront exercées par le nouvel EPCI sur le seul périmètre de la communauté de communes et dans les conditions définies par l'ancien EPCI, jusqu'à ce que l'organe délibérant du nouvel EPCI décide de restituer ou de conserver la compétence dans un délai qui ne saurait excéder une année. Ce délai est porté à deux ans pour ce qui est des compétences facultatives.

Questions similaires

Déposée le 29 juin 2016 à 22h00
Similarité de la question: 67% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 17 avril 2019 à 22h00
Similarité de la question: 36% Similarité de la réponse: 50%
Déposée le 2 août 2017 à 22h00
Similarité de la question: 36% Similarité de la réponse: 48%
Déposée le 17 octobre 2018 à 22h00
Similarité de la question: 43% Similarité de la réponse: 57%
Déposée le 4 décembre 2017 à 23h00
Similarité de la question: 42% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 3 janvier 2024 à 23h00
Similarité de la question: 33% Similarité de la réponse: 51%