Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Impact de la taxe transport pour les associations gestionnaires d'établissements sociaux et médico-sociaux

Question écrite de Mme Patricia Schillinger - Affaires sociales, santé et droits des femmes

Question de Mme Patricia Schillinger,

Diffusée le 7 janvier 2015

Mme Patricia Schillinger attire l'attention de Mme la ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes sur la situation des associations gestionnaires d'établissements sociaux et médico-sociaux impactées par la taxe transport.

En effet, la loi n° 2014-89 du 8 août 2014 de finances rectificative pour 2014 a introduit dans son article 17 une taxe transport qui s'applique à de nombreuses associations gestionnaires d'établissements soumises notamment à un financement lié à la tarification.

Aussi, en Alsace, les 76 associations que compte l'union régionale des œuvres et organismes privés sanitaires et sociaux (URIOPSS), verront apparaître cette taxe dans leur budget pour 2015 et devront, si cette taxe n'est pas adossée à des recettes complémentaires, la répercuter sur la masse salariale ou sur le reste à charge pour le bénéficiaire.

En conséquence, elle souhaiterait savoir quelles mesures de compensation le Gouvernement entend-il mettre en œuvre afin que cette taxe n'impacte pas trop lourdement les établissements sociaux et médico-sociaux associatifs.

Réponse - Affaires sociales, santé et droits des femmes

Diffusée le 19 août 2015

L'article 17 de la loi n° 2014-891 de finances rectificatives du 8 août 2014 avait posé un nouveau régime d'exonération de la taxe transport. Un amendement sur l'article 17 de cette loi de finances rectificative a été adopté, demandant au Gouvernement de remettre avant le 1er octobre 2014 un rapport évaluant l'impact financier de ces dispositions sur les fondations et associations à but non lucratif dont l'activité est de caractère social.

La mission, conduite conjointement par le conseil général de l'environnement et du développement durable (CGEDD) et l'inspection générale des affaires sociales (IGAS), a formulé des recommandations d'évolution du cadre législatif sous la forme de trois versions qui sont en cours d'expertise. Sur proposition d'un amendement gouvernemental faisant suite à ce rapport, la loi n° 2014-1655 du 29 décembre 2014 de finances rectificative pour 2014 a abrogé les dispositions de l'article 17 de loi du 8 août 2014.

Questions similaires

Déposée le 24 décembre 2014 à 23h00
Similarité de la question: 75% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 19 novembre 2014 à 23h00
Similarité de la question: 77% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 4 mars 2015 à 23h00
Similarité de la question: 77% Similarité de la réponse: 80%
Déposée le 19 novembre 2014 à 23h00
Similarité de la question: 70% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 29 octobre 2014 à 23h00
Similarité de la question: 74% Similarité de la réponse: 83%
Déposée le 7 octobre 2015 à 22h00
Similarité de la question: 43% Similarité de la réponse: 80%