Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Imposition des terres agricoles non exploitées

Question écrite de - Agriculture

Question de ,

Diffusée le 8 mai 1991

M. Pierre Louvot appelle l'attention de M. le ministre de l'agriculture et de la forêt sur les difficultés croissantes qu'éprouvent les propriétaires ou les exploitants retraités sans successeurs dont les terres ne trouvent plus de locataires ou de repreneurs et restent néanmoins soumises, en raison de leur vocation, à l'impôt sur le foncier non bâti.

Cette stérilisation économique justifierait sans doute un dégrèvement. Il lui demande d'examiner avec attention les possibilités de mise en oeuvre d'une telle mesure.

Réponse - Agriculture

Diffusée le 7 août 1991

Réponse. - A l'occasion de l'examen du projet de loi relatif à la révision générale des évaluations des immeubles retenus pour la détermination des bases des impôts directs locaux, le Parlement a souhaité qu'une réforme de la taxe foncière sur les propriétés non bâties soit envisagée. La loi n° 90-669 du 30 juillet 1990 prévoit ainsi que le Gouvernement présentera avant le 30 septembre 1992 un rapport sur les modalités et les conséquences de la réforme de la taxe foncière sur les propriétés non bâties qui reposerait sur les principes suivants : la taxe foncière serait maintenue sur les terres autres qu'agricoles ; pour les terres agricoles, la taxe foncière serait remplacée par une taxe sur la propriété agricole assise sur les évaluations cadastrales ; les exploitants agricoles seraient, quant à eux, redevables d'une taxe sur les activités agricoles assises sur la valeur ajoutée des exploitations, appréciée d'après une moyenne pluriannuelle.

Cette réforme devrait entraîner un allègement global de la charge supportée par les propriétaires dont les terres agricoles ne sont pas exploitées. Quant à la mesure que vous évoquez, elle pourra ainsi être examinée à l'occasion de la discussion de cette réforme devant le Parlement.

Questions similaires

Déposée le 16 octobre 1991 à 23h00
Similarité de la question: 52% Similarité de la réponse: 94%
Déposée le 12 juin 1991 à 22h00
Similarité de la question: 68% Similarité de la réponse: 94%
Déposée le 1 mai 1991 à 22h00
Similarité de la question: 69% Similarité de la réponse: 94%
Déposée le 24 octobre 1990 à 23h00
Similarité de la question: 48% Similarité de la réponse: 84%
Déposée le 24 octobre 1990 à 23h00
Similarité de la question: 58% Similarité de la réponse: 84%
Déposée le 28 juin 1989 à 22h00
Similarité de la question: 66% Similarité de la réponse: 57%