Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Inadaptation des horaires des sections à l'entraînement au sport de haut niveau

Question écrite de - Jeunesse et sports

Question de ,

Diffusée le 7 juillet 1993

M. Roland Huguet appelle l'attention de Mme le ministre de la jeunesse et des sports sur l'inadaptation des horaires des sections sportives à l'entraînement au sport de haut niveau. Les élèves sont en effet libérés des tâches scolaires à une heure beaucoup trop tardive pour un entraînement efficace, contrairement à la pratique en vigueur dans de nombreux Etats voisins, où l'après-midi est réservé à des activités culturelles, sportives ou de loisirs.

Il lui demande en conséquence si elle envisage d'intervenir en faveur d'un aménagement des rythmes scolaires plus compatibles avec des exigences physiologiques que de nombreux colloques ont déjà mis en évidence.

Réponse - Jeunesse et sports

Diffusée le 11 août 1993

Réponse. - L'instruction no 90-047 du 7 février 1990 relative à " la pratique sportive en milieu scolaire " crée les sections sportives en précisant " qu'elles trouvent leur place dans les projets d'établissements tels qu'ils sont prévus à l'article 18 de la loi d'orientation sur l'éducation du 10 juillet 1989 " et stipule que " les activités sportives doivent trouver leur place grâce à un aménagement des horaires compatible avec un suivi normal de la scolarité... ".

Ces sections sportives permettent à 30 000 élèves de conjuguer harmonieusement sport et études scolaires. Cependant la vocation des sections sportives n'est pas l'entraînement au sport de haut niveau, rôle dévolu aux centres permanents d'entraînement et de formation (CPEF) où la moyenne des heures hebdomadaires consacrées à l'entraînement est supérieure à 16 pour une moyenne des heures hebdomadaires consacrées à la formation scolaire égale à 25.

Ce dernier dispositif visant à permettre de conjuguer entraînement et scolarité concerne 4 000 sportifs en France. Des moyens humains et financiers importants sont apportés conjointement par les ministères de l'éducation nationale et de la jeunesse et des sports. Par ailleurs, en ce qui concerne l'aspect plus général de l'aménagement des rythmes de vie des enfants et des jeunes scolarisés en particulier, le ministère de la jeunesse et des sports a pris l'initiative de contractualiser des programmes d'actions avec les collectivités locales visant à mettre en place et développer des activités sportives et culturelles.

Celles-ci sont conçues en respectant les exigences physiologiques et psychologiques des élèves. A ce jour, 4 500 contrats de ce type existent, 2 500 000 jeunes en bénéficient. Les activités sportivent y représentent 58 p. cent des activités concernées.

Questions similaires

Déposée le 21 mai 2018 à 22h00
Similarité de la question: 44% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 29 août 1990 à 22h00
Similarité de la question: 63% Similarité de la réponse: 66%
Déposée le 22 avril 1987 à 22h00
Similarité de la question: 63% Similarité de la réponse: 74%
Déposée le 19 décembre 2011 à 23h00
Similarité de la question: 65% Similarité de la réponse: 51%
Déposée le 17 décembre 1986 à 23h00
Similarité de la question: 54% Similarité de la réponse: 76%
Déposée le 18 juin 2018 à 22h00
Similarité de la question: 49% Similarité de la réponse: 0%