Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Indemnisation d'une inondation par le syndicat intercommunal ou par la société privée bénéficiaire du contrat d'affermage

Question écrite de M. Jean Louis Masson - Intérieur

Question de M. Jean Louis Masson,

Diffusée le 19 août 2004

M. Jean Louis Masson attire l'attention de Mme la ministre de l'intérieur, de l'outre-mer et des collectivités territoriales sur le cas d'un syndicat intercommunal ayant compétence en matière d'assainissement. Ce syndicat a confié la gestion de l'assainissement à une société privée dans le cadre d'un contrat d'affermage.

Il souhaiterait alors savoir si l'indemnisation des dégâts résultant d'une inondation accidentelle incombe au syndicat intercommunal ou à la société bénéficiaire de l'affermage.

Réponse - Intérieur

Diffusée le 19 août 2008

Dans le cadre d'un contrat d'affermage, la collectivité territoriale et son groupement confient la gestion de l'assainissement à une entreprise tout en conservant la maîtrise du service d'assainissement et la définition de ses caractéristiques essentielles. La délégation est ainsi limitée, dans ce cas, à la seule exploitation de l'ouvrage.

En outre, les ouvrages nécessaires à l'exploitation du service sont remis au fermier, qui prend en charge la maintenance de ces ouvrages ou, dans certains cas, leur modernisation ou leur extension (CE, 29 avril 1987, commune d'Élancourt). La responsabilité du délégataire ne peut dès lors être engagée que, en cas de dommages imputables au fonctionnement de l'ouvrage, sauf stipulations contractuelles contraires.

Les dommages imputables à l'existence, à la nature et au dimensionnement de l'ouvrage relèvent, en effet, de la responsabilité de la personne publique délégante. C'est ainsi que le Conseil d'État a considéré qu'en matière d'affermage, le fermier ne peut être tenu responsable des dommages causés par des inondations au seul motif qu'il est chargé de l'entretien de tous les ouvrages et canalisations nécessaires à l'exécution du service d'eau et d'assainissement (CE, 26 novembre 2007, communauté urbaine de Brest).

En outre, si les dommages causés sont imputables à l'insuffisance de la capacité du réseau d'évacuation pluviale, l'indemnisation des victimes des dégâts résultant d'une inondation accidentelle incombe au syndicat intercommunal ayant compétence en matière d'assainissement, sauf si les faits à l'origine de cette inondation présentent un caractère imprévisible et exceptionnel de nature à l'exonérer de sa responsabilité.

Il garde toutefois la possibilité de demander au juge administratif à être garanti, par la société bénéficiaire de l'affermage, des condamnations prononcées contre lui, s'il établit que la société a commis une faute à son égard (CE, 11 juillet 1988, commune urbaine de Bordeaux et la ville de Bordeaux).

Questions similaires

Déposée le 19 août 2010 à 22h00
Similarité de la question: 66% Similarité de la réponse: 77%
Déposée le 16 novembre 2022 à 23h00
Similarité de la question: 66% Similarité de la réponse: 71%
Déposée le 25 janvier 2023 à 23h00
Similarité de la question: 60% Similarité de la réponse: 71%
Déposée le 19 février 2002 à 23h00
Similarité de la question: 39% Similarité de la réponse: 67%
Déposée le 19 juillet 2007 à 22h00
Similarité de la question: 69% Similarité de la réponse: 75%
Déposée le 26 octobre 2022 à 22h00
Similarité de la question: 49% Similarité de la réponse: 69%