Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Information des maires sur les installations de personnes dans leur commune

Question écrite de M. Charles Guené - Intérieur

Question de M. Charles Guené,

Diffusée le 19 février 2011

M. Charles Guené attire l'attention de M. le ministre de l'intérieur, de la sécurité intérieure et des libertés locales sur les préoccupations d'un nombre croissant de maires qui s'inquiètent d'être dans l'ignorance des personnes qui s'installent, à titre principal ou secondaire, dans leur commune. Dans le cadre de la lutte contre l'insécurité, ils souhaiteraient que ces nouveaux habitants soient tenus de signaler en mairie leur arrivée, puis éventuellement leur départ.

Une telle obligation devrait, bien sûr, donner lieu aux formalités les plus simples possibles et à un effort de communication auprès du public, afin de n'être pas perçue comme une atteinte aux libertés individuelles. Conscient des difficultés de sa mise en oeuvre, il lui demande si la possibilité d'instaurer cette mesure pourrait être étudiée.

Réponse - Intérieur

Diffusée le 19 mars 2001

Les personnes récemment installées dans une commune ne sont pas assujetties à l'obligation de déclarer en mairie leur nouveau domicile. La seule exception à cette règle concerne les ressortissants étrangers, qui sont tenus à l'accomplissement d'une telle formalité en vertu du décret n° 47-2410 du 31 décembre 1947 modifié relatif à la déclaration par les étrangers de leur changement de résidence effective habituelle et permanente.

Par ailleurs, dans sa réponse à la question écrite posée par M. Georges-Paul Wagner, député (JO du 21 septembre 1987, p. 5299), le garde des sceaux estimait qu'il n'était pas opportun de rendre obligatoire la déclaration de changement de domicile prévue par l'article 104 du code civil, que les administrés peuvent effectuer à des fins probatoires.

Les nouveaux administrés sont toutefois appelés à se rendre spontanément à la mairie à l'occasion d'un changement de résidence, pour accomplir diverses formalités, notamment l'inscription sur les listes électorales ou l'obtention de certificats, fiches ou documents.

Questions similaires

Déposée le 19 mars 2002 à 23h00
Similarité de la question: 66% Similarité de la réponse: 66%
Déposée le 19 mars 2012 à 23h00
Similarité de la question: 69% Similarité de la réponse: 66%
Déposée le 19 avril 2001 à 22h00
Similarité de la question: 59% Similarité de la réponse: 66%
Déposée le 19 mai 2004 à 22h00
Similarité de la question: 74% Similarité de la réponse: 78%
Déposée le 19 mars 2011 à 23h00
Similarité de la question: 46% Similarité de la réponse: 63%
Déposée le 19 mars 2001 à 23h00
Similarité de la question: 68% Similarité de la réponse: 66%