Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Inquiétudes des prestataires de santé à domicile

Question écrite de M. Jean-Claude Tissot - Solidarités et santé

Question de M. Jean-Claude Tissot,

Diffusée le 20 octobre 2021

M. Jean-Claude Tissot attire l'attention de M. le ministre des solidarités et de la santé sur les inquiétudes des prestataires de santé à domicile (PSAD). Les PSAD sont des acteurs majeurs de la prise en charge à domicile dans les domaines de l'assistance respiratoire, la perfusion, la nutrition clinique, l'insulinothérapie par pompe, les troubles de la continence ainsi que du maintien à domicile des personnes en situation de handicap ou de perte d'autonomie.

Les quelque 2 000 associations et entreprises de prestataires de santé à domicile accompagnent chaque jour 2,5 millions de patients, soit trois fois plus qu'il y a dix ans, grâce à leurs 32 000 employés. Bien que plébiscités par les patients et par les prescripteurs hospitaliers ou libéraux, l'activité des PSAD est aujourd'hui menacée par une importante diminution de leurs tarifs décidée par le comité économique des produits de santé (CEPS).

La profession était d'ailleurs mobilisée le 6 octobre dernier pour alerter sur les risques que comporte cette nouvelle diminution, qui vient s'ajouter à des baisses successives des remboursements de leurs prestations ces dernières années. Aujourd'hui, selon la fédération des PSAD, ce ne sont pas moins de 4 000 emplois qui sont d'ores et déjà menacés.

Pourtant, les PSAD sont indispensables à la réussite du virage ambulatoire ou domiciliaire. Toute économie réalisée sur ces prestataires renverrait immanquablement des patients vers l'hôpital, où la prise en charge est nécessairement plus coûteuse. Aussi il lui demande si le Gouvernement entend revenir sur les économies prévues sur les activités des PSAD et revaloriser ces métiers, voués à se développer à mesure que la population vieillit et que la pratique ambulatoire est encouragée.

Réponse de Solidarités et santé

En attente de réponse

Questions similaires

Déposée le 18 octobre 2021 à 22h00
Similarité de la question: 98% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 24 novembre 2021 à 23h00
Similarité de la question: 81% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 11 octobre 2021 à 22h00
Similarité de la question: 83% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 28 octobre 2019 à 23h00
Similarité de la question: 77% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 25 octobre 2021 à 22h00
Similarité de la question: 72% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 13 mai 2019 à 22h00
Similarité de la question: 64% Similarité de la réponse: 100%