Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Insuffisance des effectifs de l'Institut national des appellations d'origine (INAO)

Question écrite de M. Philippe Madrelle - Agriculture

Question de M. Philippe Madrelle,

Diffusée le 7 octobre 1992

M. Philippe Madrelle appelle l'attention de M. le ministre de l'agriculture et de la forêt sur les insuffisances en personnel de l'Institut national des appellations d'origine. Il lui rappelle l'importance des missions de l'INAO qui protège les appellations d'origine viticole et contrôle leurs conditions de production.

Ce problème d'emploi s'est accentué depuis l'extension des compétences de l'INAO à d'autres produits agricoles. Le développement des contrats à durée déterminée ne peut répondre aux besoins en personnel. C'est pourquoi il lui demande de bien vouloir lui préciser les mesures qu'il compte prendre afin de doter l'INAO des moyens lui permettant d'assumer correctement ses fonctions.

Réponse - Agriculture

Diffusée le 17 mars 1993

Réponse. - La loi du 2 juillet 1990 a élargie le champ des compétences de l'Institut national des appellations d'origine (INAO) qui, pour y faire face, a bénéficié depuis d'une augmentation sensible de son budget de fonctionnement. L'ajustement des moyens de l'INAO à ses nouvelles missions constitue en effet une haute priorité liée à l'importance de la valorisation des produits d'appellation d'origine dans le contexte difficile que connaît l'agriculture.

Les budgets 1991 et 1992 ont ainsi permis de renforcer les effectifs de l'Institut, grâce à la création de quarante deux postes nouveaux et à la transformation de six postes existants. Pour 1993, le projet prévoyait initialement la création de quatre postes nouveaux. La nécessité d'accentuer cette effort a été largement évoquée à l'occasion de la discussion budgétaire à l'Assemblé nationale.

Le ministère de l'agriculture et du développement rural a donc décidé, répondant ainsi à la préoccupation de l'honorable parlementaire, d'augmenter la subvention d'exploitation de l'Institut de quatre millions de francs, ce qui autorisera notamment quatre créations de postes supplémentaires et six transformations de postes de secrétaires en rédacteurs-secrétaires.

Ces mesures supplémentaires permettront à l'INAO de mieux répondre à ses missions nouvelles et cette démarche sera poursuivie lors des prochains exercices budgétaires.

Questions similaires

Déposée le 14 octobre 1992 à 23h00
Similarité de la question: 71% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 28 octobre 1992 à 23h00
Similarité de la question: 72% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 18 novembre 1992 à 23h00
Similarité de la question: 73% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 3 août 1994 à 22h00
Similarité de la question: 69% Similarité de la réponse: 75%
Déposée le 21 septembre 1994 à 22h00
Similarité de la question: 72% Similarité de la réponse: 75%
Déposée le 21 septembre 1994 à 22h00
Similarité de la question: 74% Similarité de la réponse: 75%