Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Limites de la nomenclature générale des actes professionnels

Question orale sans débat de M. Michaël Weber - Santé et prévention

Question de M. Michaël Weber,

Diffusée le 22 mai 2024

M. Michaël Weber attire l'attention de M. le ministre délégué auprès de la ministre du travail, de la santé et des solidarités, chargé de la santé et de la prévention sur la situation des infirmiers en France. En effet, la profession infirmière, notamment les infirmiers libéraux et les infirmiers exerçant dans les hôpitaux privés, semble avoir été oubliée du Ségur de la santé, grande consultation mise en place en 2020.

En outre, les effets des lois n° 2023-379 du 19 mai 2023 portant amélioration de l'accès aux soins par la confiance aux professionnels de santé et n° 2023-1268 du 27 décembre 2023 visant à améliorer l'accès aux soins par l'engagement territorial des professionnels se laissent désirer par les professionnels du milieu infirmier, et ces dernières ne ciblent pas entièrement la problématique de la revalorisation sociale et économique de la profession.

Ainsi, concernant notamment la nomenclature générale des actes professionnels (NGAP), celle-ci, par son aspect plus que moindre, en devient méprisante vis-à-vis de ces professionnels de santé, qui pourtant, sont essentiels dans le suivi médical des patients. Aujourd'hui, un infirmier touche, dans le cadre des actes médicaux infirmiers (AMI), seulement 3,15 euros en métropole.

De plus, cette nomenclature ne tient nullement compte des cas répandus d'erreurs de rédaction des ordonnances.

Il voulait ainsi savoir ce que comptait faire le Gouvernement au sujet de cette nomenclature qu'il convient de revaloriser ; mais aussi s'il avait l'intention de revoir le système actuel de contrôle des actes infirmiers par la caisse primaire d'assurance maladie qui, face aux ordonnances parfois mal rédigées, démontre ses limites.

Réponse de Santé et prévention

En attente de réponse

Questions similaires

Déposée le 20 novembre 2017 à 23h00
Similarité de la question: 69% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 27 mai 2019 à 22h00
Similarité de la question: 72% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 7 décembre 2016 à 23h00
Similarité de la question: 73% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 2 août 2023 à 22h00
Similarité de la question: 70% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 5 décembre 2022 à 23h00
Similarité de la question: 73% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 15 mai 2024 à 22h00
Similarité de la question: 72% Similarité de la réponse: 100%