Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Lutte contre le frelon asiatique

Question écrite de - Agriculture

Question de ,

Diffusée le 19 août 2002

M. Marcel Rainaud attire l'attention de M. le ministre de l'agriculture et de la pêche sur la nécessité de soutenir un schéma efficace de lutte contre le frelon asiatique.

Détecté pour la première fois en France en 2005, en Lot-et-Garonne, cette nouvelle espèce, originaire du nord de l'Inde et de Chine, s'adapte au climat du sud de l'Europe, similaire à celui de sa région d'origine.

Ainsi, fin 2007, le frelon asiatique était largement présent en Aquitaine, en Midi-Pyrénée et Languedoc Roussillon, comme en Charente Maritime ou en Corrèze.

Si la dangerosité de cette espèce pour l'homme reste mesurée, à l'exception des attaques collectives qui peuvent nécessiter l'hospitalisation, ces frelons sont en revanche, d'importants prédateurs pour les abeilles.

A l'issue de son étude d'incidence du frelon asiatique sur les ruchers d'Aquitaine, l'Association de développement de l'Apiculture en Aquitaine, et le Centre National du Développement Apicole, ont conclu à la nécessité d'une organisation de la lutte contre cette espèce.

Le frelon asiatique semble ne subir aucune régulation naturelle conséquente, et son expansion rapide, sur le territoire national fait peser de sérieuses menaces sur la filière apicole, comme sur la biodiversité, et n'est pas sans danger pour l'homme.

Il lui demande de préciser les mesures qu'il entend mettre en œuvre afin de soutenir l'action entreprise par les filières apicoles pour lutter efficacement contre le frelon asiatique.

Réponse - Agriculture

Diffusée le 19 août 2004

Le frelon asiatique (Vespa velutina) est apparu récemment sur le territoire français et semble connaître une expansion très rapide. Sa présence a été signalée pour la première fois en Lot-et-Garonne en 2004 et fin 2007, il était observé dans plusieurs régions du Sud-Ouest de la France. Le frelon asiatique se nourrit notamment d'insectes et peut avoir un comportement de prédation vis-à-vis des abeilles domestiques, ce qui suscite l'inquiétude des apiculteurs.

Conscients de l'inquiétude que peut soulever la présence et l'expansion de Vespa Velutina, les services du ministère de l'agriculture et de la pêche et du ministère de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de l'aménagement du territoire ont réuni les services de développement apicole et les scientifiques concernés afin de réaliser un état des connaissances disponibles sur cette espèce.

En 2007, une étude a été initiée par l'Association de développement apicole d'Aquitaine sur l'incidence du frelon asiatique sur les ruchers d'Aquitaine et a donné des premiers résultats. Des techniques de piégeage ont été notamment conçues et testées ainsi que des appâts. Cette étude d'assistance technique devrait se prolonger en 2008.

Parallèlement, une étude de recherche appliquée menée par le Centre national de recherche scientifique (CNRS) et le Muséum national d'histoire naturelle (MNHN), sur la biologie, le comportement et l'impact de Vespa Velutina sur les abeilles sera également financée dans ce cadre. En fonction des résultats, les mesures les plus appropriées en termes d'environnement et d'apiculture seront prises en concertation entre les ministères concernés.

Questions similaires

Déposée le 19 juillet 2007 à 22h00
Similarité de la question: 57% Similarité de la réponse: 82%
Déposée le 19 août 2002 à 22h00
Similarité de la question: 52% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 19 septembre 2009 à 22h00
Similarité de la question: 60% Similarité de la réponse: 61%
Déposée le 31 juillet 2019 à 22h00
Similarité de la question: 58% Similarité de la réponse: 72%
Déposée le 19 septembre 2009 à 22h00
Similarité de la question: 74% Similarité de la réponse: 61%
Déposée le 10 avril 2019 à 22h00
Similarité de la question: 75% Similarité de la réponse: 42%