Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Lutte contre le tabagisme

Question écrite de M. Jérôme Nury - Ministère auprès de la ministre du travail, de la santé et des solidarités, chargé de la santé et de la prévention

Question de M. Jérôme Nury,

Diffusée le 18 mars 2024

M. Jérôme Nury attire l'attention de M. le ministre délégué auprès de la ministre du travail, de la santé et des solidarités, chargé de la santé et de la prévention, concernant la lutte contre le tabagisme. En 2021, la région Normandie comptait 25,3 % de fumeurs quotidiens, selon les dernières données régionales publiées par Santé publique France.

Une proportion régionale qui stagne depuis 2017, bien que la tendance sur le territoire national diminue légèrement. En comparaison avec les autres pays de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), la France a le taux de fumeurs adultes le plus élevé, avec 24,5 % en 2022.

Les pouvoirs publics sont pourtant à l'action avec le plan anti-tabac 2023-2027 qui vise à augmenter le prix du paquet de cigarettes et à utiliser des paquets neutres. Or, si la prévalence tabagique quotidienne baisse dans la population générale, il semble que la politique de la hausse du prix des cigarettes (+ 228 % entre 2000 et 2022) n'ait pas du tout dissuadé de fumer les catégories censées être les plus sensibles aux prix.

La Nouvelle-Zélande a pris acte de cette situation et a décidé d'arrêter les hausses de prix car cette stratégie pesait justement sur les plus modestes et orientait la consommation vers la cigarette électronique ou le tabac à chauffer. En France, l'ambition de réduire le nombre de fumeurs semble donc revue à la baisse.

L'objectif est désormais de diminuer la part des fumeurs à 20 % d'ici 2027, au lieu de 16 % comme visé auparavant. En effet, les prévisions basées sur les analyses de l'OCDE indiquent que la France n'atteindra pas les niveaux des pays les plus efficaces contre le tabagisme avant 2040 et qu'elle ne réduira pas la prévalence du tabagisme à moins de 5 % avant 2100.

Parmi les pays qui ont le mieux réussi à faire baisser la prévalence tabagique, beaucoup sont ouverts à l'utilisation, voire promeuvent, des alternatives à la cigarette. La Suède et la Norvège misent quant à eux sur les sachets de nicotine. Il l'interroge donc sur les mesures envisagées afin de tendre à une baisse significative du tabagisme et sur la volonté de s'aligner sur les standards des pays les plus performants dans la lutte contre celui-ci.

Réponse de Ministère auprès de la ministre du travail, de la santé et des solidarités, chargé de la santé et de la prévention

En attente de réponse

Questions similaires

Déposée le 18 janvier 2023 à 23h00
Similarité de la question: 67% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 16 juillet 2018 à 22h00
Similarité de la question: 63% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 25 juin 2018 à 22h00
Similarité de la question: 69% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 27 juin 2018 à 22h00
Similarité de la question: 69% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 27 juin 2018 à 22h00
Similarité de la question: 68% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 17 décembre 2018 à 23h00
Similarité de la question: 77% Similarité de la réponse: 100%