Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Maîtres nageurs sauveteurs

Question écrite de M. Alain Vasselle - Intérieur

Question de M. Alain Vasselle,

Diffusée le 25 novembre 1992

M. Alain Vasselle attire l'attention de M. le ministre de l'intérieur et de la sécurité publique sur la situation des maîtres nageurs sauveteurs non titulaires du BEESAN (brevet d'Etat d'éducateur sportif en activités nautiques). Sans ce diplôme, ils ne peuvent être intégrés, au vu des décrets du 1er avril 1992 instituant la filière sportive, dans le cadre d'emplois des éducateurs territoriaux des activités physiques et sportives.

Cependant ils sont intégrés en tant qu'opérateurs ; or, ceux-ci ne sont pas habilités à enseigner la natation, notamment aux enfants des écoles. Cette restriction est tout à fait dramatique pour les maîtres nageurs qui se voient soudainement dans l'impossibilité d'exercer des fonctions pour lesquelles ils ont été recrutés et qu'ils assumaient jusqu'à présent avec efficacité.

Dans le département de l'Oise, certaines piscines vont se voir dans l'obligation de supprimer des emplois d'opérateurs, afin de les remplacer par des éducateurs pour respecter les normes d'encadrement. L'article 39 du décret n° 92-363 portant statut particulier du cadre d'emplois des éducateurs prévoit une possibilité pour les opérateurs occupant des emplois de maîtres nageurs, et qui obtiendront le BEESAN avant le 3 avril 1995, d'être alors intégrés dans le grade d'éducateur.

Il lui demande en conséquence quelles mesures il entend prendre en faveur des opérateurs déjà en poste, afin de permettre à ceux-ci de régulariser leur situation au vu des nouvelles dispositions.

Réponse - Intérieur

Diffusée le 24 février 1993

Réponse. - Des difficultés ont été éprouvées localement par des maîtres nageurs intégrés dans le cadre d'emplois des opérateurs territoriaux au titre du décret n° 92-368 du 1er avril 1992, pour participer à l'enseignement de la natation dispensé aux élèves des écoles. La définition fonctionnelle liée au nouveau grade détenu dans la fonction publique territoriale ne remet pas en cause les prérogatives attachées à la possession du diplôme d'Etat de maître nageur sauveteur délivré avant la parution de l'arrêté du 30 septembre 1985, relatif au brevet d'Etat à l'enseignement des activités de natation du 1er degré.

Les agents concernés peuvent donc continuer à apporter leur concours à l'enseignant titulaire de la classe, d'autant qu'ils disposent d'un délai de trois ans pour obtenir ledit brevet d'Etat et bénéficier ainsi d'une intégration dans le cadre d'emplois des éducateurs territoriaux des activités physiques et sportives.

Le ministre de l'éducation nationale et de la culture a adressé un courrier en ce sens le 5 novembre dernier aux inspecteurs d'académie, directeurs des services départementaux de l'éducation nationale pour lever les éventuelles difficultés d'agrément. Le ministre de l'intérieur et de la sécurité publique a informé les collectivités territoriales par voie de circulaire de l'analyse développée ci-dessus.

Questions similaires

Déposée le 19 février 2010 à 23h00
Similarité de la question: 77% Similarité de la réponse: 72%
Déposée le 19 mars 2001 à 23h00
Similarité de la question: 65% Similarité de la réponse: 62%
Déposée le 30 octobre 1991 à 23h00
Similarité de la question: 70% Similarité de la réponse: 68%
Déposée le 19 octobre 2010 à 22h00
Similarité de la question: 76% Similarité de la réponse: 62%
Déposée le 14 mai 1986 à 22h00
Similarité de la question: 72% Similarité de la réponse: 52%
Déposée le 19 avril 2007 à 22h00
Similarité de la question: 61% Similarité de la réponse: 57%