Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Marginalisation des rapatriés d'origine nord-africaine

Question écrite de M. Jean-Claude Gaudin - Premier ministre

Question de M. Jean-Claude Gaudin,

Diffusée le 27 février 1991

M. Jean-Claude Gaudin attire l'attention de M. le Premier ministre sur la situation de certaines communes du Sud-Est qui, comme La Roque-d'Anthéron ou Jouques, ont accueilli nos compatriotes rapatriés d'origine nord-africaine. Malgré leurs efforts, elles n'ont pu, par manque de moyens, ni éviter la marginalisation de ces rapatriés, ni résoudre leurs problèmes de logement et d'emploi, ni assurer la réussite scolaire de leurs enfants indispensable pour leur intégration.

En 1983, un livre blanc sur ces problèmes avait été remis aux plus hautes autorités de l'Etat, mais aucune suite n'a été donnée. Aujourd'hui, " une mission de réflexion " sur la communauté rapatriée d'origine nord-africaine vient d'être installée. Il lui demande s'il ne pense pas que pour résoudre un problème vieux de trente ans, une telle mission devrait être inutile ; que notre ingratitude envers nos compatriotes harkis a assez duré et que le temps n'est plus à la réflexion mais aux décisions et à l'action ; que les maires des communes particulièrement intéressées doivent participer à ces prises de décisions et obtenir les moyens de leur mise en oeuvre ; qu'il y va, plus que jamais, de l'honneur de la France, d'assurer en priorité l'intégration des harkis et de leur famille.

Réponse - Premier ministre

Diffusée le 3 avril 1991

Réponse. - Le Gouvernement a le souci de mener à terme l'intégration des harkis et de leurs familles. La mission, présidée par le préfet Loiseau, permet aux divers représentants des harkis d'être associés à la préparation des décisions qui les concernent. Elle achève actuellement ses travaux et déposera ses conclusions au printemps.

L'objectif du Gouvernement est de parvenir le plus rapidement possible à une situation de droit commun. Les mesures transitoires nécessaires seront étudiées pour que l'accompagnement nécessaire soit mis en oeuvre au niveau régional et au niveau départemental.

Questions similaires

Déposée le 24 juillet 1991 à 22h00
Similarité de la question: 72% Similarité de la réponse: 62%
Déposée le 10 juillet 1991 à 22h00
Similarité de la question: 73% Similarité de la réponse: 13%
Déposée le 11 septembre 2013 à 22h00
Similarité de la question: 69% Similarité de la réponse: 17%
Déposée le 18 septembre 2013 à 22h00
Similarité de la question: 67% Similarité de la réponse: 32%
Déposée le 29 mai 2023 à 22h00
Similarité de la question: 70% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 19 décembre 2008 à 23h00
Similarité de la question: 69% Similarité de la réponse: 33%