Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Mention des fabriques d'Alsace-Moselle dans la liste des bénéficiaires du FCTVA

Question écrite de M. Philippe Leroy - Économie

Question de M. Philippe Leroy,

Diffusée le 19 avril 2012

M. Philippe Leroy attire l'attention de M. le ministre de l'économie, des finances et de l'industrie sur l'absence, dans la liste des bénéficiaires des attributions du Fonds de compensation de la taxe sur la valeur ajoutée (FCTVA) des fabriques d'Alsace-Moselle. En effet, l'article 1er du décret impérial du 30 décembre 1809 précise que ces dernières sont des établissements publics chargés de veillier à la gestion des biens et revenus destinés au bon fonctionnement du culte.

A ce titre, elles sont amenées à réaliser des travaux de rénovation sur les édifices cultuels qui font partie du domaine public communal. Or, la circulaire intérieur-finances NOR INT/B/94/00257C du 23 septembre 1994 ne mentionne pas ces établissements publics dans la liste des bénéficiaires du FCTVA.

Il lui demande donc de bien vouloir lui indiquer si cette situation peut évoluer en vue d'étendre la liste actuelle à ces établissements publics spécifiques à l'Alsace-Moselle.

Réponse - Économie

Diffusée le 19 mai 2010

L'article 1er du décret du 30 décembre 1809 relatif aux fabriques des églises, modifié par décret du 18 mars 1992, prévoit que les fabriques des églises sont des établissements publics chargés d'administrer les paroisses. Ces établissements veillent à la gestion des biens et revenus destinés au bon fonctionnement du culte dans les départements du Bas-Rhin, du Haut-Rhin et de la Moselle, en application du 3° de l'article 37 ainsi que des articles 49 et 92 du décret du 30 décembre 1809 modifié et du 3° de l'article L. 2543-3 du code général des collectivités territoriales.

La réponse du Gouvernement à la question écrite n° 6619 du 9 juin 1994, posée par M. André Bohl, ancien sénateur, précise que les églises paroissiales et les presbytères constituent les édifices cultuels nécessaires à l'exercice public du culte dans les départements du Bas-Rhin, du Haut-Rhin et de la Moselle.

En particulier, l'affectation exclusive des presbytères et de leurs dépendances à l'habitation des curés ou des desservants doit être regardée comme concourant au service public du culte dans les départements soumis au concordat (avis du Conseil d'Etat du 26 avril 1994). Par conséquent, les travaux effectués sur ces édifices sont, en cas d'insuffisance des ressources de la fabrique, une charge obligatoire des communes et les dépenses en cause ouvrent droit au bénéfice du fonds de compensation pour la taxe sur la valeur ajoutée (FCTVA).

Ainsi, les dépenses engagées dans les conditions indiquées ci-dessus ne sont pas mentionnées dans la circulaire intérieur-finances NOR INT/B/94/00257C du 23 septembre 1994, mais elles sont éligibles au FCTVA.

Questions similaires

Déposée le 19 juin 2002 à 22h00
Similarité de la question: 61% Similarité de la réponse: 99%
Déposée le 19 juillet 2008 à 22h00
Similarité de la question: 64% Similarité de la réponse: 80%
Déposée le 16 juillet 1997 à 22h00
Similarité de la question: 70% Similarité de la réponse: 70%
Déposée le 3 décembre 1997 à 23h00
Similarité de la question: 44% Similarité de la réponse: 70%
Déposée le 8 juin 1994 à 22h00
Similarité de la question: 64% Similarité de la réponse: 64%
Déposée le 19 octobre 2003 à 22h00
Similarité de la question: 59% Similarité de la réponse: 80%