Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Mesures de revalorisation de la carrière des enseignants d'EPS de l'enseignement supérieur

Question écrite de - Éducation

Question de ,

Diffusée le 30 janvier 1991

M. Paul Souffrin expose à M. le ministre d'Etat, ministre de l'éducation nationale, de la jeunesse et des sports, que les enseignants d'éducation physique et sportive affectés à l'enseignement supérieur ont mené une semaine d'action, du 13 au 17 octobre, pour que les mesures de revalorisation de leur métier et d'amélioration de leurs conditions de travail deviennent effectives.

Ils demandent, en particulier, la mise en oeuvre de procédures d'accès à la " hors classe " sur la base d'un contingent de postes permettant l'accès de tous les enseignants ayant un barème équivalent à celui des enseignants promus dans le second degré. En conséquence, il lui demande de bien vouloir lui indiquer quelles dispositions il compte prendre pour répondre positivement aux légitimes revendications de ces enseignants.

Réponse - Éducation

Diffusée le 24 avril 1991

Réponse. - Les professeurs d'éducation physique et sportive affectés dans les établissements de l'enseignement supérieur dont les emplois sont ouverts au budget de l'enseignement supérieur ont accès au grade de professeur hors classe dans les conditions prévues par leur statut particulier et bénéficient à cette fin d'un nombre de promotions fixé en pourcentage du nombre des emplois ouverts.

De ce point de vue, ils font donc l'objet d'un traitement en stricte équité avec leurs collègues en fonctions dans l'enseignement secondaire. Toutefois, les effets liés à la pyramide des âges des enseignants affectés dans les établissements de l'enseignement supérieur conduisent à ce que les promotions en cause interviennent pour des personnels dont l'ancienneté est supérieure à celle de leurs collègues du second degré.

Il faut observer que, bien qu'elle soit difficile à accepter par les intéressés, cette situation est statutaire et ne connaîtra sa résorption qu'avec le temps.

Questions similaires

Déposée le 12 décembre 1990 à 23h00
Similarité de la question: 65% Similarité de la réponse: 99%
Déposée le 11 janvier 1995 à 23h00
Similarité de la question: 59% Similarité de la réponse: 63%
Déposée le 9 novembre 1994 à 23h00
Similarité de la question: 69% Similarité de la réponse: 63%
Déposée le 11 janvier 1995 à 23h00
Similarité de la question: 66% Similarité de la réponse: 63%
Déposée le 25 juillet 1990 à 22h00
Similarité de la question: 69% Similarité de la réponse: 51%
Déposée le 23 novembre 1994 à 23h00
Similarité de la question: 68% Similarité de la réponse: 63%