Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Mise en place d'une unité neuro-vasculaire en Guyane

Question écrite de M. Georges Patient - Affaires sociales et santé

Question de M. Georges Patient,

Diffusée le 23 novembre 2016

M. Georges Patient attire l'attention de Mme la ministre des affaires sociales et de la santé sur la nécessité de mettre en place une unité neuro-vasculaire (UNV) en Guyane. En effet c'est le seul département français qui n'en dispose pas alors que les accidents vasculaires cérébraux (AVC) y représentent la première cause de décès.

La surmortalité due à l'AVC en Guyane est conséquente : + 77,9 % chez les hommes et + 22,5 % chez les femmes par rapport à la moyenne nationale. Le taux de mortalité par AVC des moins de 65 ans en Guyane est trois fois plus important qu'en métropole. L'admission précoce en milieu spécialisé et la mise en place d'une unité neuro-vasculaire sont de fait essentiels.

Les UNV sont des services spécifiques avec des équipes formées à la prise en charge de patients victimes d'AVC. Le Projet régional santé (PRS) Guyane 2011-2015 affichait l'AVC comme une priorité majeure de santé publique avec le plan AVC 2010-2014. L'ouverture d'une unité neuro-vasculaire en Guyane avait été annoncée mais à ce jour elle est toujours inexistante.

Cette ouverture est plus que nécessaire et urgente d'autant que les patients des victimes d'AVC et leurs familles dénoncent en hospitalisation une absence de prise en charge orthophonique, psychologique et physique.

Il souhaiterait savoir ce que le Gouvernement compte faire pour mettre en place cette unité neuro-vasculaire en Guyane afin que les patients victimes d'AVC bénéficient d'un traitement égal à celui des patients de l'Hexagone.

Réponse de Affaires sociales et santé

En attente de réponse

Questions similaires

Déposée le 19 juillet 2011 à 22h00
Similarité de la question: 73% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 11 novembre 2015 à 23h00
Similarité de la question: 72% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 11 octobre 2021 à 22h00
Similarité de la question: 62% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 19 août 2002 à 22h00
Similarité de la question: 60% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 24 décembre 2018 à 23h00
Similarité de la question: 62% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 15 mai 2023 à 22h00
Similarité de la question: 67% Similarité de la réponse: 100%