Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Mise au point de variétés privilégiant le goût et la rusticité des fruits et légumes

Question écrite de - Agriculture

Question de ,

Diffusée le 4 août 1993

M. Louis Minetti informe M. le ministre de l'agriculture et de la pêche de l'inquiétude des producteurs de fruits, légumes et fleurs français, sur le manque d'initiatives du ministère intéressé à propos des propositions concrètes qu'avait faites la mission sénatoriale chargée d'étudier le fonctionnement des marchés des fruits, légumes et de l'horticulture.

L'impatience des agriculteurs est d'autant plus vive que ces propositions sont le résultat de la concertation avec l'ensemble de la profession, qui les a trouvées pertinentes, courageuses et source d'efficacité. Quelles mesures urgentes, concrètes compte-t-il prendre pour accélérer les efforts méritoires de l'INRA pour la mise au point de variétés privilégiant le goût, la rusticité ?

Réponse - Agriculture

Diffusée le 13 juillet 1994

Réponse. - Le ministère en charge de l'agriculture a initié en 1979 et développé depuis une politique d'amélioration de la qualité des semences, d'orientation et de soutien de la sélection végétale. Cette politique incitative reste la moins coûteuse pour faciliter les adaptations de l'agriculture aux évolutions de la politique agricole commune et des marchés agricoles.

Elle permet d'orienter et d'accélérer la création de variétés plus respectueuses de l'environnement, mieux adaptées à la transformation industrielle, et aux exigences de qualité des consommateurs notamment au goût et de rusticité. Ces mesures permettent d'accélérer les efforts de la recherche publique tout en assurant le transfert des résultats vers la recherche privée.

Les programmes de recherche éligibles dans le cadre de cette politique doivent associer des représentants de la recherche publique et des représentants de la recherche privée. En moyenne, les subventions accordées vont pour 45 p. 100 à l'INRA, et pour au moins 10 p. 100 aux établissements de la fédération nationale des agriculteurs multiplicateurs de semences (FNAMS).

Sur la période 1991-1993, plusieurs programmes de recherche retenus dans le secteur des fruits, légumes et fleurs, visent la mise au point de variétés privilégiant la qualité gustative et/ou la résistance aux stress biotiques. A titre d'exemples peuvent être cités les programmes concernant les espèces suivantes : le pélargonium, la fraise, la tomate, le chou-fleur, la myrtille.

Pour chacun d'entre eux, l'INRA était associé à des partenaires professionnels (centres techniques, entreprises de sélection végétale, pépiniéristes, ...) et scientifiques (universités, grandes écoles...). Dans le cadre du nouvel appel d'offre lancé début 1994, un des thèmes prioritaires concerne la création variétale.

Il s'agit de promouvoir la diversification des variétés en fonction d'usages particuliers ou pour répondre à des exigences de qualité des produits agricoles (en liaison avec les entreprises de transformation et de mise en marché des produits) tout en favorisant la résistance aux parasites, aux maladies, aux stress ainsi que les économies d'intrants.

L'essentiel des programmes retenus dans les secteurs des plantes potagères, des plantes fruitières et des plantes ornementales porte sur la mise au point de variétés privilégiant la qualité gustative et de présentation ou la résistance aux stress (pêcher, cotoneaster, pélargonium, champignons de Paris, tomate, endive...).

Ces programmes complètent les recherches précédentes. Ainsi le ministère de l'agriculture et de la pêche se préoccupe activement des questions relatives à la rusticité et au goût des espèces fruitières, légumières et ornementales. Cet effort sera poursuivi dans l'avenir dans le prolongement des travaux de l'INRA.

Questions similaires

Déposée le 12 juin 2013 à 22h00
Similarité de la question: 63% Similarité de la réponse: 77%
Déposée le 29 mai 2013 à 22h00
Similarité de la question: 64% Similarité de la réponse: 77%
Déposée le 10 février 2020 à 23h00
Similarité de la question: 52% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 8 mars 1989 à 23h00
Similarité de la question: 69% Similarité de la réponse: 70%
Déposée le 18 mars 2015 à 23h00
Similarité de la question: 63% Similarité de la réponse: 76%
Déposée le 29 avril 2015 à 22h00
Similarité de la question: 67% Similarité de la réponse: 76%