Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Mise en œuvre du décret n° 2012-284 du 28 février 2012 relatif à la possession obligatoire d'un éthylotest

Question écrite de M. Yves Détraigne - Intérieur

Question de M. Yves Détraigne,

Diffusée le 19 décembre 2006

M. Yves Détraigne attire l'attention de M. le ministre de l'intérieur sur la mise en œuvre du décret n° 2012-284 du 28 février 2012 relatif à la possession obligatoire d'un éthylotest par le conducteur d'un véhicule terrestre à moteur.

En effet, les automobilistes doivent obligatoirement disposer d'un éthylotest dans leur voiture à compter du 1er juillet 2012. En outre, le défaut de possession d'un tel équipement sera sanctionné à partir du 1er novembre 2012.

De nombreux commerces et commerces en ligne proposent à la vente ces produits. Toutefois, près de 20 000 éthylotests électroniques non conformes ont été saisis par les douanes sur l'ensemble du territoire français au mois de mai, principalement dans les aéroports. Ces produits, après expertise, se sont révélés inutilisables, les mesures restant bloquées à zéro quel que soit le taux d'alcoolémie.

En conséquence, il lui demande donc, d'une part, s'il entend communiquer sur cette nouvelle obligation faite aux conducteurs et, d'autre part, de lui indiquer les mesures prises afin de s'assurer de la fiabilité des éthylotests commercialisés.

Réponse - Intérieur

Diffusée le 25 septembre 2013

L'article R. 234-7 du code de la route prévoit que « tout conducteur d'un véhicule terrestre à moteur, à l'exclusion d'un cyclomoteur, doit justifier de la possession d'un éthylotest, non usagé, disponible immédiatement ». Cet appareil doit respecter les conditions de validité, notamment la date de péremption, prévues par son fabricant.

À la suite des recommandations du Conseil national de la sécurité routière, le décret n° 2013-180 du 28 février 2013 a supprimé la contravention de la première classe prévue par l'article R. 233-1 du code de la route. Dans la mesure où la seule obligation qui est contrôlée porte sur la détention d'un éthylotest non usagé et non périmé, la sanction encourue constituait un frein à l'auto-évaluation volontaire de l'alcoolémie par les conducteurs, qui n'étaient pas incités à en faire l'usage.

La lutte contre l'abus d'alcool au volant demeure une priorité forte des pouvoirs publics en matière de sécurité routière. Ainsi, en 2012, les forces de l'ordre ont réalisé plus de dix millions de contrôles d'alcoolémie au bord des routes. L'auto-évaluation de l'alcoolémie par usage volontaire d'un éthylotest chimique ou électronique est recommandée par la Sécurité routière.

Passer le volant en cas de test positif est le meilleur réflexe pour préserver sa vie et celle des autres. Toute conduite en état d'alcoolémie entraîne la suppression de six points, soit la moitié du nombre maximal de points du permis de conduire. Les éthylotests aux normes françaises répondent à des exigences de certification élevées et sont aujourd'hui pour l'usager un très bon moyen de s'assurer qu'il est en état de conduire après avoir consommé de l'alcool.

Le code de la route précise en effet que les éthylotests doivent être revêtus d'une marque de certification attestant que le produit respecte la norme de fiabilité exigée, au travers de la marque « NF » (à ce jour seule cette marque atteste du respect de la norme reconnue et publiée au Journal Officiel de la République française : la NF X20-702 pour les éthylotests chimiques et la NF X20-704 pour les éthylotests électroniques) ou d'un marquage du fabricant déclarant sa conformité à un modèle bénéficiant d'une attestation de conformité à cette marque.

S'agissant des capacités offertes par le marché des éthylotests, quatre sociétés proposent aujourd'hui des éthylotests chimiques revêtus de la marque de certification « NF » et huit autres proposent des éthylotests électroniques, également revêtus de cette même marque de certification.

Questions similaires

Déposée le 19 décembre 2007 à 23h00
Similarité de la question: 72% Similarité de la réponse: 92%
Déposée le 19 décembre 2009 à 23h00
Similarité de la question: 71% Similarité de la réponse: 90%
Déposée le 19 décembre 2012 à 23h00
Similarité de la question: 69% Similarité de la réponse: 91%
Déposée le 20 février 2013 à 23h00
Similarité de la question: 67% Similarité de la réponse: 64%
Déposée le 19 décembre 2007 à 23h00
Similarité de la question: 66% Similarité de la réponse: 55%
Déposée le 19 décembre 2012 à 23h00
Similarité de la question: 45% Similarité de la réponse: 73%