Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Mise en œuvre de la taxe d'aménagement

Question écrite de M. Jean Louis Masson - Écologie, développement durable et énergie

Question de M. Jean Louis Masson,

Diffusée le 19 décembre 2009

M. Jean Louis Masson attire l'attention de Mme la ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie sur la mise en œuvre de la taxe d'aménagement. Il lui demande tout d'abord si, lorsque le principe de cette taxe d'aménagement et son taux ne figurent pas sur le permis de construire, le titulaire de celui-ci peut ensuite refuser de s'acquitter de ladite taxe.

Par ailleurs, pour les petites communes, les services de l'équipement sont chargés de l'instruction. Il lui demande si le service instructeur est tenu de faire figurer la taxe d'aménagement et de calculer son montant sur le permis de construire qu'il renvoie en mairie pour signature et transmission au pétitionnaire.

Réponse - Égalité des territoires et logement

Diffusée le 19 décembre 2011

En l'état actuel du droit, l'exigibilité des taxes d'urbanisme résulte de la délivrance du permis de construire. La répartition des compétences entre les collectivités territoriales compétentes pour délivrer le permis de construire et l'État compétent pour la liquidation des taxes, ne permet pas d'en mentionner la nature et le montant lors de la délivrance de ce dernier.

Par ailleurs, la mention du principe et du montant des taxes d'urbanisme dans le permis de construire n'étant pas prévue par la loi, le titulaire de l'autorisation ne peut refuser de s'en acquitter. Lorsqu'après la délivrance des autorisations, les services de l'État procèdent au calcul des impositions et à leur vérification, le bénéficiaire de l'autorisation est informé par lettre du montant des taxes à payer.

Lorsque les collectivités territoriales sont compétentes pour délivrer les autorisations, l'article R. 331-10 du code de l'urbanisme, issu du décret n° 2012-88 du 25 janvier 2012 pris pour la mise en œuvre de la réforme de la fiscalité de l'aménagement, dispose que ces collectivités fournissent aux services de l'État dans le département, chargés d'établir les taxes d'urbanisme, dans le délai d'un mois de la délivrance de ces autorisations, tous les éléments nécessaires à leur taxation.

La diligence des collectivités locales à transmettre ces données permet ainsi aux services de l'État de procéder au calcul des taxes et d'informer rapidement le bénéficiaire du permis.

Questions similaires

Déposée le 18 mai 2016 à 22h00
Similarité de la question: 60% Similarité de la réponse: 86%
Déposée le 8 juillet 2015 à 22h00
Similarité de la question: 67% Similarité de la réponse: 70%
Déposée le 9 décembre 2015 à 23h00
Similarité de la question: 49% Similarité de la réponse: 88%
Déposée le 29 juillet 2019 à 22h00
Similarité de la question: 58% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 23 mars 2016 à 23h00
Similarité de la question: 59% Similarité de la réponse: 88%
Déposée le 3 décembre 2018 à 23h00
Similarité de la question: 42% Similarité de la réponse: 0%