Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Modulation de la taxe générale sur les activités polluantes (TGAP)

Question écrite de - Économie

Question de ,

Diffusée le 19 février 2011

M. Serge Mathieu ayant noté avec intérêt les propositions de l'association des maires de France présentées à la veille du congrès national des maires de France (18 au 21 novembre 2002) demande à M. le ministre de l'économie, des finances et de l'industrie de lui préciser la suite qu'il a réservée à la proposition tendant à moduler la taxe générale sur les activités polluantes (TGAP), selon la nature ultime des déchets (Maires de France, octobre 2002, n° 138)

Réponse - Économie

Diffusée le 19 mars 2006

La taxation afférente aux déchets ménagers et assimilés en matière de taxe générale sur les activités polluantes (TGAP) ne tient pas compte de la nature ultime des déchets telle que définie par l'article L. 541.1 du code de l'environnement. Un déchet ultime est un déchet résultant ou non du traitement d'un déchet, qui n'est plus susceptible d'être traité dans les conditions techniques et économiques du moment notamment par extraction de la part valorisable ou par réduction de son caractère polluant ou dangereux.

Le statut de déchet ultime ne garantissant pas totalement son caractère inoffensif, la loi ne prévoit donc pas de modulation de la taxe générale sur les activités polluantes applicable à ce type de déchet. Cela étant, afin d'inciter les exploitants des installations de stockage de déchets à respecter davantage les normes environnementales, les modalités de taxation ont été modifiées par l'article 27 de la loi de finances rectificative pour 2002 (loi n° 2002-1576 du 30 décembre 2002).

Ainsi que le proposait notamment l'association des maires de France, les décharges sauvages sont désormais taxées au taux le plus élevé. Ce dernier a d'ailleurs fait l'objet d'une augmentation de plus de 33 % pour être fixé à 18,29 euros par tonne. Enfin, les déchets réceptionnés dans les installations de stockage, certifiées selon la norme internationale ISO 14001 ou qui ont fait l'objet d'un enregistrement dans le cadre du système communautaire de management environnemental et d'audit, sont soumis à un taux plus faible, soit 7,5 euros par tonne au lieu de 9,15 euros par tonne.

Questions similaires

Déposée le 19 février 2011 à 23h00
Similarité de la question: 72% Similarité de la réponse: 71%
Déposée le 19 juillet 2001 à 22h00
Similarité de la question: 22% Similarité de la réponse: 32%
Déposée le 29 décembre 1993 à 23h00
Similarité de la question: 57% Similarité de la réponse: 73%
Déposée le 19 septembre 2002 à 22h00
Similarité de la question: 35% Similarité de la réponse: 54%
Déposée le 19 mars 2004 à 23h00
Similarité de la question: 45% Similarité de la réponse: 75%