Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Moralisation des pratiques commerciales entre les professionnels et les consommateurs

Question écrite de - Consommation

Question de ,

Diffusée le 20 mars 1991

M. Claude Saunier attire l'attention de Mme le secrétaire d'Etat à la consommation sur une question relative à la moralisation des pratiques commerciales entre les professionnels et les consommateurs. Si, par la loi n° 89-421 du 23 juin 1989, certaines mesures ont incontestablement amélioré, dans un souci de plus grande équité, les relations entre les intéressés, il constate toutefois que le consommateur ne bénéficie que de peu de garanties lorsqu'il est victime d'un dépôt de bilan.

Le seul recours se limite aux procédures prévues par le code civil qui sont loin de donner toutes satisfactions aux consommateurs concernés. C'est pourquoi il lui demande s'il est envisagé par des mesures appropriées d'y remédier.

Réponse - Consommation

Diffusée le 15 mai 1991

Réponse. - Un consommateur victime de la faillite d'une entreprise dont il est créancier est effectivement soumis, à l'heure actuelle, à la procédure de droit commun, qui consiste à adresser une déclaration au représentant des créanciers désigné par le tribunal compétent. L'ordre des créanciers est établi par ce même représentant, nommé liquidateur sur la base des règles fixées par le législateur et le règlement des créances s'effectue selon cet ordre, après le jugement prononçant la liquidation judiciaire.

Certaines créances, dites privilégiées, permettent à leur titulaire de bénéficier d'une priorité dans le paiement des sommes exigibles. Il en est ainsi, notamment, des salaires, des cotisations sociales et des contributions fiscales. Ces créances ont un caractère essentiel. en ce qu'elles concernent les moyens d'existence des particuliers ou de l'Etat.

Il n'en va pas de même des sommes dues au titre d'un acte de consommation. Il n'est pas envisagé, dans l'immédiat, d'apporter des modifications à l'ordre des privilèges des créanciers. Certaines associations de consommateurs se préoccupent des problèmes évoqués par l'honorable parlementaire et réfléchissent à l'instauration d'un mécanisme collectif, fonds de garantie, permettant l'indemnisation des consommateurs.

Questions similaires

Déposée le 25 juillet 2022 à 22h00
Similarité de la question: 52% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 19 mai 2012 à 22h00
Similarité de la question: 61% Similarité de la réponse: 55%
Déposée le 19 mai 2010 à 22h00
Similarité de la question: 65% Similarité de la réponse: 55%
Déposée le 19 février 2007 à 23h00
Similarité de la question: 59% Similarité de la réponse: 75%
Déposée le 26 septembre 2022 à 22h00
Similarité de la question: 44% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 19 août 2007 à 22h00
Similarité de la question: 61% Similarité de la réponse: 62%