Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Non-publication du dernier décret cidre négocié

Question écrite de M. Kévin Mauvieux - Ministère de l’agriculture et de la souveraineté alimentaire

Question de M. Kévin Mauvieux,

Diffusée le 4 mars 2024

M. Kévin Mauvieux rappelle à M. le ministre de l'agriculture et de la souveraineté alimentaire que le décret concernant la réglementation des exploitations cidricoles qui devait entrer en vigueur en 2018 avec des dispositions pour l'année 2023 n'a toujours pas vu le jour. En effet, ce décret visait à abroger et à remplacer les textes réglementaires antérieurs afin d'adapter la réglementation à l'évolution du marché des produits cidricoles.

Les principales modifications introduites comprennent notamment l'adaptation des dénominations de vente et des mentions valorisantes, la suppression des dénominations peu ou plus utilisées, ainsi que la clarification des conditions d'utilisation de l'eau dans l'élaboration des produits cidricoles. Le texte précise également les règles relatives à la désignation, à la présentation et aux conditions d'élaboration des produits cidricoles, ainsi que les mentions d'étiquetage réservées aux cidres et poirés répondant à certaines caractéristiques spécifiques telles que « pur jus », « effervescence naturelle », « doux », « fermier », « artisanal » et « rosé ».

Ce décret promis aux exploitants cidricoles marquait une véritable évolution et une preuve de compréhension de l'État vis-à-vis des nouvelles contraintes que vivent aujourd'hui les exploitations cidricoles. Il est essentiel de mettre en place des mesures réglementaires adéquates pour préserver la réputation et l'excellence des cidres et poirés français sur le marché national et international.

Il lui demande donc de bien vouloir l'informer sur la future date d'entrée en vigueur de ce décret, afin que le Gouvernement puisse tenir son engagement en faveur de la cidriculture.

Réponse de Ministère de l’agriculture et de la souveraineté alimentaire

En attente de réponse

Questions similaires

Déposée le 2 mars 1988 à 23h00
Similarité de la question: 48% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 10 février 1988 à 23h00
Similarité de la question: 59% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 19 juin 2023 à 22h00
Similarité de la question: 69% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 11 février 2019 à 23h00
Similarité de la question: 66% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 15 novembre 2023 à 23h00
Similarité de la question: 66% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 3 mai 1989 à 22h00
Similarité de la question: 55% Similarité de la réponse: 0%