Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Obligation d'installation de systèmes de pilotage du chauffage et de l'éclairage

Question écrite de M. Hervé Maurey - Collectivités territoriales et ruralité

Question de M. Hervé Maurey,

Diffusée le 21 juin 2023

M. Hervé Maurey rappelle à Mme la ministre déléguée auprès du ministre de l'intérieur et des outre-mer et du ministre de la transition écologique et de la cohésion des territoires, chargée des collectivités territoriales et de la ruralité les termes de sa question n°06395 posée le 20/04/2023 sous le titre : " Obligation d'installation de systèmes de pilotage du chauffage et de l'éclairage ", qui n'a pas obtenu de réponse à ce jour.

Réponse - Collectivités territoriales et ruralité

Diffusée le 13 septembre 2023

Les systèmes d'automatisation et de contrôle des bâtiments (BACS) permettent de piloter les installations techniques du bâtiment et peuvent contribuer à des économies d'énergie rapides à un coût raisonnable, tout en assurant le confort et la santé des occupants. Dans un contexte marqué par l'accélération du changement climatique, la transition énergétique de la France est plus que jamais la priorité.

La France doit sortir des énergies fossiles et réduire de 40 % sa consommation d'énergie d'ici à 2050. Le plan de sobriété énergétique, annoncé le 6 octobre 2022 par le Gouvernement, a pour objectif de réduire de 10 % la consommation d'ici fin 2024. Les BACS ont été identifiés dans le cadre de ce plan pour faciliter l'atteinte des objectifs fixés.

Le décret n° 2023-259 du 7 avril 2023 relatif aux systèmes d'automatisation et de contrôle des bâtiments tertiaires a donc été publié dans le but d'élargir l'obligation d'installation de BACS qui existait déjà depuis le 22 juillet 2020. Les obligations sont codifiées aux articles R. 175-1 à R. 175-5-1 du code de la construction et de l'habitation.

Les bâtiments concernés sont désormais des bâtiments équipés de systèmes d'une puissance supérieure à 70 kW, ce qui équivaut à une surface d'environ 1 000 m2. L'installation de BACS permet de contribuer aux obligations déjà existantes fixées par le dispositif Eco Energie Tertiaire (EET). Ce dispositif impose en effet des réductions des consommations énergétiques de 40 %, 50 % et 60 % aux horizons 2030, 2040 et 2050.

Un BACS permet des économies de l'ordre de 15 à 20 % pour les systèmes reliés (chauffage, climatisation, eau chaude sanitaire, ventilation, éclairage intégré et production d'électricité selon le décret). Les dépenses engendrées pour l'installation d'un BACS peuvent donc dans de nombreux cas déjà être prévues dans les budgets des collectivités territoriales afin de répondre aux exigences du dispositif EET.

De plus, la réglementation prévoit une dérogation à l'obligation d'installer un BACS dès lors que l'installation et le raccordement des systèmes techniques ne peut être faite avec un temps de retour sur investissement de moins de 10 ans. Des certificats d'économie d'énergie sont également mobilisables : la fiche « BAT-TH-116 » permet de bénéficier de CEE pour l'installation d'un BACS pour un usage chauffage et, le cas échéant, eau chaude sanitaire, climatisation, éclairage et auxiliaires, ou pour l'amélioration d'un système existant.

Afin de faciliter l'application du décret BACS et d'inciter à l'installation de BACS efficaces, un nouveau coup de pouce CEE a été créé pour l'installation de BACS d'ici fin 2023. La bonification permet de multiplier les aides de la fiche d'un facteur 1,5 à 2. Ce coup de pouce peut représenter, pour un bâtiment de 5 000 m2, une aide de 46 000 euros pour l'acquisition d'un BACS, et ainsi permettre aux bâtiments tertiaires de réaliser des économies rapidement pour atteindre les objectifs de sobriété et d'efficacité énergétique.

Enfin, afin de faciliter la mise en oeuvre de ces obligations, un guide d'application a été publié sur le site des services du ministère (rt-re-batiment.developpement-durable.gouv.fr), rubrique « Bâtiments existants - Décret BACS ».

Questions similaires

Déposée le 19 avril 2023 à 22h00
Similarité de la question: 26% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 19 février 2024 à 23h00
Similarité de la question: 59% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 28 septembre 2022 à 22h00
Similarité de la question: 18% Similarité de la réponse: 77%
Déposée le 6 février 2023 à 23h00
Similarité de la question: 52% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 26 juin 2023 à 22h00
Similarité de la question: 22% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 27 juillet 2022 à 22h00
Similarité de la question: 36% Similarité de la réponse: 62%