Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Obligation d'un correspondant local pour les lycéens domiciliés dans une autre ville que celle de leur lycée

Question écrite de M. Jean Louis Masson - Jeunesse

Question de M. Jean Louis Masson,

Diffusée le 19 mars 2007

M. Jean-Louis Masson attire l'attention de M. le ministre de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche sur le fait que compte tenu des filières enseignées, il arrive que des lycéens domiciliés dans un département soient scolarisés dans le lycée d'un autre département. Or, certains établissements exigent que la famille des lycéens fournisse l'adresse d'un correspondant local.

Il en résulte parfois des problèmes inextricables pour les familles qui n'ont aucun lien dans la ville où se trouve le lycée concerné. Il souhaiterait donc qu'il lui indique si cette exigence de l'adresse d'un correspondant a un fondement légal et si elle est obligatoire.

Réponse - Jeunesse

Diffusée le 19 mars 2010

Des élèves ne résidant pas dans la zone de desserte d'un établissement scolaire peuvent être inscrits dans cet établissement sur autorisation de l'inspecteur d'académie, directeur des services départementaux de l'éducation nationale, dont relève cet établissement, afin notamment de pouvoir suivre certains enseignements ou certaines spécialités professionnelles.

Lorsque ceux-ci, en raison de leur spécificité, ne sont pas implantés dans un des établissements du département de résidence de ces élèves, ces derniers doivent, le plus souvent, être accueillis en internat. Aux termes du décret n° 85-934 du 4 septembre 1985, chaque établissement fixe, par décision du conseil d'administration sur proposition du chef d'établissement, l'organisation de son service annexe d'hébergement et ses diverses prestations ; à ce titre, le lycée d'accueil peut prévoir dans son règlement intérieur de demander aux familles particulièrement éloignées du lycée de fournir le nom et l'adresse d'un correspondant chargé notamment de recueillir leur enfant en cas de maladie, d'événement exceptionnel ou de fermeture impromptue de l'établissement.

La communication des coordonnées d'un correspondant local ne saurait toutefois constituer une condition préalable et sine qua non à l'inscription des élèves dans un établissement.

Questions similaires

Déposée le 9 septembre 2015 à 22h00
Similarité de la question: 67% Similarité de la réponse: 56%
Déposée le 31 décembre 2018 à 23h00
Similarité de la question: 49% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 5 novembre 2018 à 23h00
Similarité de la question: 57% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 15 mai 2023 à 22h00
Similarité de la question: 44% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 6 mars 2019 à 23h00
Similarité de la question: 47% Similarité de la réponse: 69%
Déposée le 29 mars 2021 à 22h00
Similarité de la question: 38% Similarité de la réponse: 0%