Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Obligation faite aux diagnostiqueurs immobiliers de repasser leur certification de compétence

Question écrite de Mme Esther Sittler - Égalité des territoires et logement

Question de Mme Esther Sittler,

Diffusée le 19 décembre 2007

Mme Esther Sittler attire l'attention de Mme la ministre de l'égalité des territoires et du logement sur l'obligation faite aux diagnostiqueurs immobiliers de repasser leur certification de compétence. Pour exercer cette profession, il est nécessaire d'avoir une certification de compétence. Les premières certifications ont été délivrées en 2007 sur la base de formations spécifiques sanctionnées par un examen oral et écrit dans les matières suivantes : plomb, amiante, performance énergétique, termites, gaz, électricité.

Il se trouve que cette profession est obligée de renouveler tous les cinq ans la certification obtenue. Cette formalité passe par des examens jugés inutiles, incomplets et coûteux par les professionnels concernés. Par ailleurs, ces dernières années, des abus ont pu être constatés dans le marché de la certification et dans celui des formations.

Aussi elle lui demande s'il ne conviendrait pas de réexaminer les contours de cette certification de compétence.

Réponse - Égalité des territoires et logement

Diffusée le 19 décembre 2009

L'obligation faite aux propriétaires de fournir un dossier de diagnostic technique en cas de vente ou de location est une obligation législative. Pour assurer la protection du consommateur et la fiabilité des diagnostics, le législateur a mis en place l'obligation corollaire de garantie de compétences des personnes établissant ces diagnostics.

Ces obligations sont justifiées par des raisons impérieuses d'intérêt général au titre de la santé publique et de la sécurité des personnes ainsi que de la protection de l'environnement (amiante, plomb, électricité, gaz, termites, performance énergétique). Afin de traduire cette obligation de compétences, un système de certification des personnes physiques établissant les diagnostics est entré en vigueur le 1er novembre 2007.

Le Comité français d'accréditation (COFRAC) accrédite des organismes certificateurs, qui certifient les compétences des diagnostiqueurs. Les compétences sont évaluées au travers d'un examen théorique et d'un examen pratique. Les règles de la certification prévoient une vérification de la continuité des compétences tous les cinq ans, cette vérification permettant aussi de prendre en compte les évolutions techniques et réglementaires qui interviennent.

Ce dispositif a permis, outre une professionnalisation des diagnostiqueurs, une amélioration générale des pratiques. De plus, ces dernières années, l'attention du Gouvernement était régulièrement appelée par des parlementaires, des associations de consommateurs et des particuliers sur le manque de fiabilité de certains diagnostics immobiliers.

Depuis plus d'un an, un travail de concertation a été mené afin de dresser un bilan du premier cycle de certification avec le concours des organismes de certification et des représentants des diagnostiqueurs. Il ressort que cette profession souffre d'un réel manque de reconnaissance et que l'une des mesures identifiées comme prioritaire est la montée en compétences des diagnostiqueurs immobiliers.

Pour cela, il est notamment prévu de rendre obligatoire une formation continue tous les cinq ans en matière de diagnostic amiante et de performance énergétique. Cette mesure vise à harmoniser les pratiques des diagnostiqueurs en rendant la formation obligatoire pour tous dans les deux domaines nécessitant la plus grande amélioration.

L'impact économique des mesures sur les diagnostiqueurs a été pris en compte avec des exigences différenciées en fonction des domaines de compétences. Aussi, pour les domaines amiante, plomb et performance énergétique, deux niveaux de certification, définis par la complexité des missions associées, ont été ou seront introduits.

Cela permettra aux diagnostiqueurs ne pouvant se permettre d'investir dans un dispositif de certification coûteux de continuer à exercer les missions les moins complexes représentant la majeure partie de leur chiffre d'affaires.

Questions similaires

Déposée le 19 décembre 2006 à 23h00
Similarité de la question: 64% Similarité de la réponse: 97%
Déposée le 19 décembre 2005 à 23h00
Similarité de la question: 75% Similarité de la réponse: 97%
Déposée le 19 décembre 2007 à 23h00
Similarité de la question: 61% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 19 décembre 2003 à 23h00
Similarité de la question: 75% Similarité de la réponse: 83%
Déposée le 20 novembre 2017 à 23h00
Similarité de la question: 75% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 28 février 2024 à 23h00
Similarité de la question: 63% Similarité de la réponse: 74%