Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Obligations de service dans l'enseignement agricole privé

Question écrite de M. Jean-Noël Guérini - Agriculture, agroalimentaire et forêt

Question de M. Jean-Noël Guérini,

Diffusée le 25 mars 2015

M. Jean-Noël Guérini appelle l'attention de M. le ministre de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt, porte-parole du Gouvernement sur les inégalités en matière d'obligations de service pour les enseignants de l'enseignement agricole privé.

Les obligations de services des 4 790 enseignants et documentalistes de l'enseignement agricole privé, agents de droit public, sont régies par le chapitre III du décret n° 89-406 du 20 juin 1989 relatif aux contrats liant l'État et les personnels enseignants et de documentation des établissements mentionnés à l'article L. 813-8 du code rural, complété par des notes de service dont la dernière remonte au 22 juillet 2013 (Note DGER/SDEDC/N2013-2104).

Malgré quelques précisions et avancées, cette note permet à certains chefs d'établissement une interprétation défavorable aux enseignants, créant globalement des obligations de service supérieures de 10 à 30 % à celles de l'enseignement public. Une enquête réalisée par la Fep-CFDT à l'automne 2014 a ainsi révélé de grandes inégalités d'application puisque le volume horaire dédié au suivi de stage, à la concertation et aux autres activités pédagogiques (heures dites SCA) est affecté selon le bon vouloir du chef d'établissement, tandis que les semaines blanches ne sont accordées que dans 7 % des établissements.

Afin de remédier à cette situation injuste et inacceptable, il lui demande ce qu'il compte mettre en œuvre pour faire suite aux revendications légitimes de la Fep-CFDT qui demande que l'horaire rémunéré affecté au SCA compense exactement les temps d'absence des élèves du fait des stages, conformément aux grilles horaires des référentiels, fournies par le ministère, et que les semaines blanches soient comptabilisées et appliquées, comme dans l'enseignement agricole public.

Réponse - Agriculture, agroalimentaire et forêt

Diffusée le 29 avril 2015

Les obligations de service des enseignants de droit public exerçant dans un établissement d'enseignement agricole privé du « temps plein » relèvent du décret n° 89-406 du 20 juin 1989 relatif aux contrats liant l'État et les personnels enseignants et de documentation des établissements mentionnés à l'article L. 813-8 du code rural et de la pêche maritime.

Ce décret instaure une annualisation partielle des services des enseignants qui sont tenus d'effectuer 648 heures de service durant l'année scolaire. Cette mesure possède un réel intérêt pédagogique, mais une application abusive de la réglementation est à déplorer dans certains établissements. C'est dans ce cadre qu'à la demande des organisations syndicales des enseignants de droit public exerçant dans un établissement d'enseignement agricole privé du « temps plein », des rencontres ont été organisées avec le ministre de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt, porte-parole du Gouvernement, et avec ses services.

Différentes actions ont été mises en œuvre par l'administration en parallèle pour améliorer les conditions de travail de ces enseignants et renforcer les contrôles des directions régionales de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt (DRAAF), autorités académiques de l'enseignement agricole. Le protocole d'accord entre le ministre et les fédérations du temps plein signé le 11 mars 2013 encadre le montant de la subvention de fonctionnement allouée à ces établissements.

Elle est versée à chaque établissement sur la base d'un forfait calculé par élève et par an et elle tient compte des conditions de scolarisation. Ce protocole introduit pour la première fois un volet social. Ce dernier a pour objet de déprécariser les enseignants de droit public qui disposent d'un contrat à temps incomplet complété par un nombre d'heures supplémentaires années important.

En outre, 183 enseignants contractuels de droit privé ont été contractualisés en droit public en septembre 2014. Ce volet social, répondait à une revendication forte des syndicats. Une instruction de rappel de la réglementation en matière d'obligations de service des enseignants a été signée par le ministre de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt le 19 juillet 2013.

Cette instruction a acté la mise en place d'une nouvelle fiche de service qui permet de faciliter les contrôles menées par les DRAAF, autorités académiques. Elle rappelle par ailleurs l'importance du suivi du stage qui fait partie intégrante du service d'enseignement. Une note en date du 3 juillet 2014 a été transmise à l'ensemble des DRAAF, confirmant l'importance des contrôles en matière d'obligations de services et du respect des dispositions du décret n° 89-406 du 20 juin 1989.

Des contrôles de fiches transmises après la rentrée scolaire sont assurés par les DRAAF. Le ministère a indiqué aux DRAAF la possibilité de recourir à l'inspection de l'enseignement agricole pour vérifier le fonctionnement des établissements quand cela s'avère nécessaire. Quatre inspections sont déjà programmées en 2015.

Enfin, une application informatique permettant le suivi des services des enseignants est en cours d'élaboration, afin de garantir le respect de la réglementation. Les contrôles seront maintenus et renforcés par les DRAAF tant que l'application informatique ne sera pas opérationnelle.

Questions similaires

Déposée le 18 mars 2015 à 23h00
Similarité de la question: 81% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 11 mars 2015 à 23h00
Similarité de la question: 80% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 8 avril 2015 à 22h00
Similarité de la question: 74% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 8 avril 2015 à 22h00
Similarité de la question: 77% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 1 avril 2015 à 22h00
Similarité de la question: 77% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 22 avril 2015 à 22h00
Similarité de la question: 67% Similarité de la réponse: 100%