Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

OnSEXprime.fr

Question écrite de Mme Marie Mercier - Jeunesse et service national universel

Question de Mme Marie Mercier,

Diffusée le 19 juillet 2023

Mme Marie Mercier attire l'attention de Mme la secrétaire d'État auprès du ministre des armées et du ministre de l'éducation nationale et de la jeunesse, chargée de la jeunesse et du service national universel sur le site internet Onsexprime.fr, « dispositif de marketing social en santé sexuelle de Santé publique France à destination des 11-18 ans.

» Comme il est indiqué sur Santé Publique France, « son objectif est de favoriser une entrée positive dans la sexualité afin de maintenir une bonne santé sexuelle tout au long de la vie. » Ce concept mis en place par les pouvoirs publics, s'il s'entend, n'est-il pas déplacé dès lors qu'il s'adresse à une tranche d'âges aussi étendue ? N'est-il pas prématuré d'évoquer auprès des 11-13 ans les identités de genres ou les techniques pour faire l'amour la première fois ? Est-il par ailleurs adéquat d'aborder ces sujets sous un angle purement physique dépourvu d'émotion ? Notre réaction indispensable face aux débordements des réseaux sociaux doit-elle consister à apporter des informations de cette nature à de si jeunes enfants, plutôt que de ramener de l'apaisement et de l'affectivité sur les questions d'ordre sexuel ?

Aussi, elle souhaite savoir s'il ne serait pas préférable de mettre en place deux sites d'information distincts pour deux tranches d'âges différentes de l'adolescence : les 11-13 ans puis les 14-18 ans.

Réponse - Santé et prévention

Diffusée le 29 mai 2024

L'information et l'éducation à la santé, en particulier dans le domaine de la santé sexuelle sont primordiales, et ce à tous les âges de la vie. L'adolescence constitue un moment-clé pour promouvoir des comportements bénéfiques qui perdureront dans le temps, et ce d'autant plus lorsqu'ils sont intégrés en amont des moments à risque.

Or, à ce jour en France, 11,8 % des garçons et 3,9 % des filles en classe de 4ème déclarent avoir déjà eu des rapports sexuels (d'après les données de l'enquête Enclass 2018). De nombreuses informations confuses et contradictoires sur les relations affectives et la sexualité, et de plus, plutôt destinées au public adulte, sont dorénavant aisément accessibles par les jeunes.

C'est pour cette raison qu'ils sont de plus en plus nombreux à être en demande d'informations fiables qui les préparent à vivre sereinement leur intimité. Aussi OnSEXprime est un dispositif d'éducation à la sexualité à destination des adolescents porté par Santé publique France (site, réseaux sociaux, brochures) et dont le site internet existe depuis 2009.

Le site est conçu à partir de questions posées par les adolescents à Fil santé Jeunes et sur les réseaux sociaux. Un prétest auprès des adolescents a validé les thématiques d'intérêt et la structuration de l'information. Il vise à apporter des réponses validées scientifiquement, avec des termes justes et adaptés.

Le site aborde la santé sexuelle selon une approche globale et positive. Il traite de multiples thématiques dont le corps, les questions de genre, les infections sexuellement transmissibles et le virus de l'immunodéficience humaine, la santé reproductive ou encore les violences. Mais il répond aussi aux questionnements autour des relations interpersonnelles (regroupant les relations amicales, amoureuses et romantiques) et de la gestion des émotions dans les situations nécessitant un dialogue ou une demande d'aide, et ce en conformité avec les principes directeurs internationaux de l'United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization (UNESCO) sur l'éducation à la sexualité.

Les contenus du site s'appuient sur l'expertise de professionnels de la jeunesse, du soin et de la prévention réunis au sein d'un comité d'appui thématique dont la composition fait l'objet d'un examen par le comité interne de déontologie de Santé publique France. Un travail complet a été réalisé par Santé publique France afin de s'assurer de l'adéquation des contenus aux différents âges des jeunes, et du maintien d'une approche de l'éducation à la vie affective et sexuelle dans sa globalité et dans le respect des droits des mineurs (accès à la contraception, interruption volontaire de grossesse…).

Afin d'accompagner au mieux les adolescents, le site propose sur chaque page l'accès au chat Fil santé jeunes, spécialisé dans les questions de l'adolescence et animé par des psychologues et éducateurs. Une description des professionnels aptes à les soutenir et un annuaire pour localiser les lieux de santé (tels que les CeGIDD et les centres de santé sexuelle) sont également proposés sur le site.

Enfin, les contenus insistent sur l'importance de discuter avec un adulte de confiance (parents, professionnels, dispositif d'écoute) et délivrent les clés pour avoir ce dialogue, de plus implémenter deux sites distincts risque de rendre confusionnel les messages à donner et perdre les publics les plus jeunes ayant commencé sur le premier site et risquant de ne pas aller sur le second dès la phase des 13 ans passé.

Ces chat Fil santé jeunes permettent de donner une information appropriée et adaptée en fonction de l'âge.

Questions similaires

Déposée le 5 avril 2021 à 22h00
Similarité de la question: 71% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 5 juin 2023 à 22h00
Similarité de la question: 68% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 11 septembre 2019 à 22h00
Similarité de la question: 60% Similarité de la réponse: 74%
Déposée le 10 décembre 2018 à 23h00
Similarité de la question: 69% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 15 avril 2019 à 22h00
Similarité de la question: 70% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 20 juillet 2022 à 22h00
Similarité de la question: 61% Similarité de la réponse: 75%