Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Opportunité de rouvrir les parcs zoologiques dans les départements où le taux d'incidence n'est pas excessif

Question écrite de Mme Catherine Dumas - Premier ministre

Question de Mme Catherine Dumas,

Diffusée le 31 mars 2021

Mme Catherine Dumas interroge M. le Premier ministre sur l'opportunité de rouvrir les parcs zoologiques dans les départements où le taux d'incidence n'est pas excessif.

Elle rappelle que les parcs animaliers, fermés depuis le 30 octobre 2020, sont toujours dans l'attente du feu vert du Gouvernement pour rouvrir, notamment ceux habituellement ouverts toute l'année.

Elle précise que les autres parcs (Beauval, la ferme aux crocodiles, Océanopolis,…) qui lancent habituellement leur saison pendant les vacances scolaires de février, ont vu le calendrier qui leur avait été communiqué par le Gouvernement devenir caduque.

Elle indique que la fermeture d'un parc ne permet pas de mettre le personnel en chômage partiel car il faut toujours entretenir le site et évidemment soigner et nourrir les animaux, sur place.

Elle souligne que la situation financière des zoos français, depuis la fermeture des billetteries, est de plus en plus précaire.

Elle l'interroge, dans le cadre de la stratégie gouvernementale d'orienter les Français vers l'extérieur, en responsabilité, sur la possibilité d'une réouverture des parcs zoologiques assortie d'un protocole sanitaire adapté (réservations préalables, jauges de visiteurs,…), notamment dans les départements où le taux d'incidence n'est pas excessif.

Réponse - Économie, finances et relance

Diffusée le 8 décembre 2021

Le Gouvernement est pleinement conscient des conséquences de la crise sanitaire pour les parcs zoologiques durement touchés ainsi que des inquiétudes et des attentes légitimes de ces entreprises qui ne pouvaient accueillir du public et continuer leur activité économique. Face à cette situation, le fonds de solidarité avait été renforcé pour les accompagner, et les zoos ont pu accéder au dispositif coûts fixes sans condition de chiffre d'affaire minimum, afin d'obtenir la compensation des charges fixes liées notamment aux frais de personnel et à l'entretien des animaux, en complément de l'activité partielle et des exonérations de cotisations patronales.

Cet accompagnement a permis à l'ensemble des zoos de rouvrir dans des conditions économiques satisfaisantes.

Questions similaires

Déposée le 14 avril 2021 à 22h00
Similarité de la question: 70% Similarité de la réponse: 75%
Déposée le 31 mars 2021 à 22h00
Similarité de la question: 58% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 23 décembre 2020 à 23h00
Similarité de la question: 55% Similarité de la réponse: 38%
Déposée le 21 décembre 2020 à 23h00
Similarité de la question: 57% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 30 janvier 2013 à 23h00
Similarité de la question: 66% Similarité de la réponse: 50%
Déposée le 10 février 2021 à 23h00
Similarité de la question: 64% Similarité de la réponse: 38%