Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Organisation des élections au conseil de l'ordre des pédicures-podologues

Question écrite de M. Jean-Pierre Raffarin - Emploi

Question de M. Jean-Pierre Raffarin,

Diffusée le 19 janvier 2004

M. Jean-Pierre Raffarin attire l'attention de Mme le ministre de l'emploi et de la solidarité sur la non-application de la loi nº 95-116 du 4 février 1995, créant l'ordre national des pédicures podologues. A ce jour, le Gouvernement n'a toujours pas fixé, par arrêté ministériel, la date des élections.

Près de 10 000 pédicures-podologues sont touchés par ce retard. Le projet d'un " office " mentionné dans le rapport Brocas ne correspond pas à l'attente des podologues et de leurs patients. Plus rien ne semble, à ce jour, devoir s'opposer à la création de cet ordre puisqu'il existe un réel consensus au sein de la profession des podologues et que l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé est en possession du fichier ADELI des podologues.

En conséquence, il lui demande si le Gouvernement envisage, enfin, de veiller à la promulgation d'un arrêté fixant l'organisation de ces élections.

Réponse - Emploi

Diffusée le 19 janvier 2007

La loi du 4 février 1995 portant diverses mesures d'ordre social a prévu la création d'un ordre professionnel des pédicures-podologues. Cependant, dans le cadre d'une réflexion engagée sur les modalités de représentation des professionnels paramédicaux, il a été proposé de créer un office des professions paramédicales chargé de proposer des règles déontologiques pour ces professions, de veiller à leur respect et de diffuser des règles de bonnes pratiques paramédicales. M.

Philippe Nauche, député de la Corrèze, nommé parlementaire en mission par le Premier ministre sur cette question, a procédé à l'audition des différents partenaires concernés. Ses conclusions seront prises en compte dans le projet de loi de modernisation du système de santé. La création de cet office s'inscrira ainsi dans le cadre de la politique de renforcement des responsabilités de ces professions menée actuellement.

Questions similaires

Déposée le 19 janvier 2002 à 23h00
Similarité de la question: 73% Similarité de la réponse: 91%
Déposée le 9 février 2000 à 23h00
Similarité de la question: 75% Similarité de la réponse: 72%
Déposée le 19 avril 2000 à 22h00
Similarité de la question: 74% Similarité de la réponse: 74%
Déposée le 19 janvier 2002 à 23h00
Similarité de la question: 74% Similarité de la réponse: 82%
Déposée le 5 avril 2000 à 22h00
Similarité de la question: 64% Similarité de la réponse: 77%
Déposée le 19 janvier 2001 à 23h00
Similarité de la question: 78% Similarité de la réponse: 82%