Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Pénurie de professeurs dans les établissements eurois du second degré

Question écrite de M. Hervé Maurey - Éducation nationale et jeunesse

Question de M. Hervé Maurey,

Diffusée le 1 mai 2024

M. Hervé Maurey attire l'attention de Mme la ministre de l'éducation nationale et de la jeunesse sur la pénurie de professeurs remplaçants et sur la rupture d'égalité des chances pour les enfants dans les territoires.

Dans ses réponses aux questions des parlementaires à ce sujet, le ministère de l'éducation nationale indique que « le remplacement des professeurs absents constitue une priorité du service public de l'éducation nationale » et que « son efficacité dans les écoles, les collèges et les lycées répond à des objectifs de continuité pédagogique et de garantie de la qualité du service rendu aux élèves et à leur famille ».

Pour autant, les effets de l'action gouvernementale observés sur le terrain ne sont aucunement satisfaisants. À titre d'exemple, au collège Ferdinand-Buisson de Louviers dans l'Eure, 162 heures d'éducation physique et sportive, 144 heures d'anglais, 99 heures de français, 144 heures de physique-chimie, 54 heures de sciences de la vie et de la terre et 36 heures d'histoire-géographie n'ont pas été assurées depuis le début de l'année scolaire 2023-2024.

Cela représente plus de 16000 heures de cours que n'ont pas reçues les enfants de cet établissement.

Les représentants de parents d'élèves indiquent que les récentes réformes telles que celle du pacte enseignant n'ont pas permis d'assurer la dispensation des heures de cours. Ils soulignent certains cas particulièrement alarmants : celui d'un collégien en classe de 3e qui, l'année de son brevet des collèges, n'a pas accès à 44 heures de cours, principalement dans des matières telles que le français ou la physique ; celui de collégiens de 6e et de 4e démotivés par l'absence de professeurs lors de 70 heures voire 75 heures de cours et dont les parents ont finalement décidé de les inscrire dans un établissement privé à la rentrée prochaine ; celui d'une élève en situation de handicap dont l'assistant (AESH) n'a pas été remplacée pendant 4 mois ou encore celui d'un collégien de 6e n'ayant pas eu 86 heures de cours et dont la classe n'a pas pu bénéficier de 15 % du volume horaire prévu par le nouveau dispositif « devoirs faits ».

Par ailleurs, les représentants de parents indiquent que les interventions médiatiques du rectorat prêtant à croire que les remplacements ont bien été effectués interrogent alors que l'établissement compte encore - en absence de longue durée non-remplacés - 4 professeurs de français, physique chimie, SVT et histoire-géographie.

Il souhaite donc connaître les mesures que compte prendre le Gouvernement afin que les enseignants absents soient effectivement remplacés et que les parents d'élèves ne soient pas poussés à inscrire leurs enfants dans les établissements privés voisins.

Réponse de Éducation nationale et jeunesse

En attente de réponse

Questions similaires

Déposée le 19 mars 2004 à 23h00
Similarité de la question: 51% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 10 mars 2021 à 23h00
Similarité de la question: 60% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 13 janvier 1999 à 23h00
Similarité de la question: 50% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 16 décembre 2019 à 23h00
Similarité de la question: 70% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 30 octobre 2017 à 23h00
Similarité de la question: 53% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 31 mars 2021 à 22h00
Similarité de la question: 78% Similarité de la réponse: 0%