Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Pertes de récoltes liées aux corbeaux et aux corneilles

Question écrite de M. Hervé Maurey - Agriculture et alimentation

Question de M. Hervé Maurey,

Diffusée le 29 juillet 2020

M. Hervé Maurey attire l'attention de M. le ministre de l'agriculture et de l'alimentation sur les pertes de récoltes liées aux corbeaux et aux corneilles.

Les agriculteurs observent des dégâts de plus en plus importants sur leurs champs du fait des corbeaux et corneilles. Les pertes de récoltes causées par ces oiseaux ont été particulièrement importantes cette année.

Les agriculteurs connaissent des difficultés pour lutter contre ce phénomène du fait d'un cadre légal et réglementaire contraignant qui s'applique aux moyens de lutte (réglementation en matière de tir au fusil, agrémentation des pièges, encadrement des effaroucheurs,…) et des effets parfois limités de ces techniques.

Or, ces dégâts peuvent représenter des pertes financières substantielles pour les agriculteurs concernés, qui ne sont pas indemnisés par les fédérations de chasse comme peuvent l'être les dommages liés au gibier.

Aussi, il souhaiterait savoir s'il compte améliorer l'indemnisation des agriculteurs pour des pertes de récoltes causées par les corbeaux et les corneilles.

Réponse - Agriculture et alimentation

Diffusée le 28 octobre 2020

Le code de l'environnement offre un ensemble de mesures permettant de gérer les populations de corvidés et leurs impacts. Outre leur statut d'espèce chassable, le corbeau freux et la corneille noire font partie de la liste nationale des animaux susceptibles d'être classés nuisibles au plan départemental, notamment pour prévenir des dommages importants aux activités agricoles.

L'animal peut alors faire l'objet de piégeage toute l'année ou encore, sur autorisation individuelle délivrée par le préfet, de destruction à tir entre la clôture de la chasse et le 31 mars de l'année. La destruction ne peut s'opérer qu'à poste fixe matérialisé de main d'homme. Le corbeau freux peut être tiré dans l'enceinte d'une corbetière.

Le tir dans les nids est interdit. La période de tir peut être prolongée jusqu'au 10 juin par arrêté motivé au regard des particularités de la situation locale. Par ailleurs, les agents chargés de la police de la chasse peuvent pratiquer la destruction à tir des corvidés toute l'année, ainsi que les gardes-particuliers sur le territoire pour lequel ils sont commissionnés.

Malgré la mise en œuvre de l'ensemble des moyens réglementaires existants, dans certaines zones les exploitants semblent soumis à des dégâts importants et récurrents. Le piégeage est un élément essentiel de la mise en œuvre de la prévention des dommages causés par ces animaux. Afin de faciliter et d'améliorer les conditions de lutte collective, l'article 6 du décret n° 2009-592 du 26 mai 2009 portant diverses modifications du code de l'environnement a complété l'article R. 427-16 de ce même code.

Les personnes qui capturent les corneilles noires et corbeaux freux à l'aide des cages à corvidés dans le cadre d'opérations de luttes collectives organisées par les groupements de défense contre les organismes nuisibles sont désormais dispensées de l'agrément préfectoral obligatoire pour la pratique du piégeage.

Ces dispositions sont de nature à apporter une réponse aux préoccupations soulevées localement, en facilitant les interventions tout au long de l'année. Les évolutions concernant les interventions sur les sites de nidification relèvent du domaine législatif, l'article L. 424-10 interdisant pour toutes les espèces chassables de détruire, d'enlever ou d'endommager intentionnellement les nids et les œufs.

Au regard de l'ensemble de ces moyens d'action et de leur perfectionnement au fil des années et afin d'inciter à leur pleine mobilisation, il n'est pas envisagé de mettre en place un dispositif d'indemnisation pour les dégâts de corvidés.

Questions similaires

Déposée le 14 avril 2021 à 22h00
Similarité de la question: 58% Similarité de la réponse: 92%
Déposée le 14 octobre 2020 à 22h00
Similarité de la question: 30% Similarité de la réponse: 100%
Déposée le 23 juin 2021 à 22h00
Similarité de la question: 41% Similarité de la réponse: 92%
Déposée le 12 septembre 2022 à 22h00
Similarité de la question: 74% Similarité de la réponse: 0%
Déposée le 19 octobre 2004 à 22h00
Similarité de la question: 68% Similarité de la réponse: 61%
Déposée le 12 juillet 2023 à 22h00
Similarité de la question: 73% Similarité de la réponse: 87%