Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Pertinence du maintien des pays

Question écrite de M. Jean Louis Masson - Intérieur

Question de M. Jean Louis Masson,

Diffusée le 19 septembre 2012

M. Jean Louis Masson attire l'attention de M. le ministre de l'intérieur, de l'outre-mer et des collectivités territoriales sur le fait qu'à très juste titre, le Gouvernement essaye de réduire le mille-feuille territorial. Dans ce cadre, il lui demande s'il ne pense pas qu'il conviendrait de s'interroger sur la pertinence du maintien des pays.

À tout le moins, lorsqu'une commune a été forcée contre son gré d'adhérer à un pays et lorsque cette commune continue à réclamer sa sortie d'une structure qu'elle considère comme complètement inutile, il lui demande s'il serait prêt à y répondre favorablement.

Réponse - Intérieur

Diffusée le 19 octobre 2005

Le Sénat a voté en première lecture le 4 février 2010 le projet de loi de réforme des collectivités territoriales, dont l'article 25 prévoit l'abrogation de l'article 22 de la loi n° 95-115 du 4 février 1995 relatif à la création et à l'organisation des pays. Cette mesure est apparue justifiée au regard du fort développement ces dernières années de l'emprise et des compétences des établissements publics de coopération intercommunale à fiscalité propre.

En effet, si les pays ont pu être déterminants dans la préfiguration de certaines intercommunalités et répondre de façon utile au manque de structures intercommunales, l'opportunité de conserver une structure que le développement de l'intercommunalité a pu rendre moins nécessaire demande à être étudiée dès lors que la quasi-totalité du territoire français est couvert par l'intercommunalité.

Le maintien ou la suppression des structures existantes, supports des pays, exigera donc un examen, au cas par cas, en fonction de leur utilité. Il sera procédé à cet examen par les commissions départementales de coopération intercommunale (CDCI) qui seront chargées d'élaborer les futurs schémas départementaux de coopération intercommunale (SDCI), dont l'une des orientations est la rationalisation des structures compétentes en matière d'aménagement de l'espace.

Certains pays ont vocation à se rapprocher des structures existantes telles que les établissements publics de coopération intercommunale à fiscalité propre, voire des syndicats mixtes portant les SCOT. La pertinence d'un tel rapprochement devra alors être analysée. En revanche, d'autres pays, notamment en zone rurale ou de montagne, peuvent conserver un réel intérêt et jouer un rôle utile de coordination de plusieurs EPCI à fiscalité propre de taille réduite.

Ils pourront, à ce titre, être maintenus. Pour permettre à ces structures de mettre en oeuvre la charte de développement des pays, les contrats conclus seront exécutés dans les conditions antérieures jusqu'à leur échéance.

Questions similaires

Déposée le 19 novembre 2004 à 23h00
Similarité de la question: 54% Similarité de la réponse: 73%
Déposée le 22 avril 1998 à 22h00
Similarité de la question: 61% Similarité de la réponse: 67%
Déposée le 19 juillet 2007 à 22h00
Similarité de la question: 67% Similarité de la réponse: 53%
Déposée le 23 octobre 2019 à 22h00
Similarité de la question: 60% Similarité de la réponse: 74%
Déposée le 19 mai 2010 à 22h00
Similarité de la question: 54% Similarité de la réponse: 27%
Déposée le 15 novembre 2000 à 23h00
Similarité de la question: 67% Similarité de la réponse: 76%