Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Possibilité pour un maire de réserver la vente par colportage sur un espace public de loisirs aux personnes domiciliées dans la commune

Question écrite de M. Jean Louis Masson - Intérieur

Question de M. Jean Louis Masson,

Diffusée le 19 juillet 2007

M. Jean Louis Masson attire l'attention de Mme la ministre de l'intérieur, de l'outre-mer et des collectivités territoriales sur le fait qu'à la suite des élections législatives, toutes les questions écrites qui avaient été posées sous la précédente législature et qui n'avaient pas encore obtenu de réponse ont été déclarées caduques.

Il lui pose donc à nouveau la question qui avait été adressée à son prédécesseur le 6 octobre 2005 et à laquelle celui-ci n'avait pas répondu. Plus précisément, il lui demande de lui indiquer si un maire peut réserver la vente par colportage sur un espace public de loisirs aux personnes domiciliées dans la commune.

Réponse - Entreprises

Diffusée le 19 juillet 2012

La loi n° 2004-1343 du 9 décembre 2004 de simplification du droit a supprimé le statut du colportage au sens de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse. Pour autant, si la question fait implicitement référence aux conditions générales de la vente ambulante, il convient de noter que le Conseil d'État (CE ; 15 mars 1996 ; syndicat des artisans fabricants de pizzas non sédentaires) a estimé qu'édicter une règle de priorité au détriment de postulants non domiciliés dans la ville constituait une atteinte illégale à la liberté du commerce et de l'industrie, même s'il appartient au maire de fixer, tant dans l'intérêt de la sécurité, du bon ordre et de la circulation, que dans celui du domaine public et de son affectation, les conditions auxquelles il entend subordonner la délivrance d'une telle autorisation, et notamment des critères de priorité entre les demandeurs.

Il apparaît ainsi illégal, pour un maire, de réserver la vente par « colportage » sur un espace public de loisirs aux personnes domiciliées dans la commune.

Questions similaires

Déposée le 19 juillet 2008 à 22h00
Similarité de la question: 80% Similarité de la réponse: 41%
Déposée le 19 juin 2008 à 22h00
Similarité de la question: 67% Similarité de la réponse: 52%
Déposée le 19 octobre 2012 à 22h00
Similarité de la question: 60% Similarité de la réponse: 42%
Déposée le 28 janvier 1998 à 23h00
Similarité de la question: 52% Similarité de la réponse: 42%
Déposée le 19 avril 2006 à 22h00
Similarité de la question: 44% Similarité de la réponse: 66%
Déposée le 19 février 2007 à 23h00
Similarité de la question: 55% Similarité de la réponse: 66%