Tous les comptes rendus municipaux disponibles sur Pappers Politique !

Pappers Politique vous permet d'accéder et d'explorer les comptes rendus, délibérations et procès verbaux de conseils municipaux :
  • Anticipez les besoins et projets dans les municipalités et plus particulièrement les appels d'offre à venir.
  • Identifiez les communes actives sur vos thématiques de prédilection
Réserver une démo avec un expert

Prime d'arrachage pour 2008

Question écrite de - Agriculture

Question de ,

Diffusée le 19 juillet 2012

M. Aymeri de Montesquiou attire l'attention de M. le ministre de l'agriculture et de la pêche sur la prime d'arrachage. En effet, les nombreux viticulteurs gersois de l'Armagnac, du Madiran, du Saint-Mont ou du Pays des Côtes de Gascogne, s'interrogent sur les mesures envisagées pour 2008 tant sur les critères d'éligibilité que sur le montant de la prime à l'hectare pour l'année à venir. Il le remercie de lui faire part de ces éléments dans les meilleurs délais.

Réponse - Agriculture

Diffusée le 19 août 2001

La prime à l'abandon définitif de superficies viticoles est une mesure financée par l'Union européenne qui s'inscrit dans le cadre général de l'Organisation commune du marché vitivinicole. Le montant maximum des aides actuellement accordées par les fonds européens est déterminé par le règlement (CE) 1227/2000.

Le montant de la prime est lié au rendement del'exploitation et vise à compenser une perte de revenu. Cette prime entend encourager par ce biais l'élimination définitive de certaines vignes à très hauts rendements qui produisent des vins peu qualitatifs. Cette prime varie de 4 300 euros par hectare à 12 300 euros par hectare selon le rendement constaté.

Elle n'a pas vocation à favoriser l'élimination des vignes productrices de vins d'appellation d'origine. Dans le cadre de la future OCM vitivinicole, le régime d'arrachage volontaire est prévu sur une période de trois ans pour une superficie totale pour l'Union européenne de 175 000 hectares, avec des primes dégressives d'une année à l'autre.

Ces primes atteindront sur la campagne 2008-2009 un montant égal à 120 % des primes actuelles. L'État membre pourra mettre un terme à l'arrachage si la superficie concernée dépasse 8 % de sa surface encépagée ou 10 % pour une région donnée.

Questions similaires

Déposée le 21 août 1996 à 22h00
Similarité de la question: 42% Similarité de la réponse: 58%
Déposée le 3 avril 1996 à 22h00
Similarité de la question: 46% Similarité de la réponse: 53%
Déposée le 30 mai 1996 à 22h00
Similarité de la question: 35% Similarité de la réponse: 45%
Déposée le 19 octobre 2004 à 22h00
Similarité de la question: 35% Similarité de la réponse: 57%
Déposée le 17 novembre 1993 à 23h00
Similarité de la question: 37% Similarité de la réponse: 65%
Déposée le 19 mai 2009 à 22h00
Similarité de la question: 42% Similarité de la réponse: 17%